Un peu seul…

 

Chroniques de Charclo 17:

Un peu seul…

Un après midi banal de février, assis sur un banc de la place du marché, malgré le froid il y a plus de monde qu’à l’accoutumée, j’ai entendu que le RI a été versé ce matin, ceci explique donc cela.
Quelqu’un vient de proposer d’aller boire un verre au bistrot, soudain les rangs semblent se clairsemer, une poignée de secondes plutôt on était une douzaine, là on est plus qu’un.

Comme un air de déjà vu… à nouveau sur ce banc, seul avec moi-même. “L’avenir est un long passé” rappait Manau, je sais pas…mais mon présent ressemble tristement à hier et à demain.

Deux heures plutôt j’étais déjà seul avant que d’autres me rejoignent, au final ce n’est qu’un juste retour des choses, même si je ne vois rien de juste là-dedans, je me sens mal, mes nerfs se tendent, mes mains tremblent, je serre les dents, ravale mes larmes, sors de mon sac un stylo et un papier froissé que je griffonne nerveusement.

En vérité sur le moment je n’ai rien à écrire, j’essaye juste d’occuper mon esprit, parfois penser c’est flancher.

Durant un instant j’ai cru que l’un d’eux allait se retourner et me dire “Viens avec nous pas grave si t’as pas de tunes on t’invite” en fait cette phrase a bien été dite mais c’était pas pour moi, après tout pourquoi s’encombreraient-ils de l’autre dépressif ? Il risquerait de passer un bon moment voir même d’y prendre goût…Peut-être s’imaginent-ils que ma mélancolie est un choix de carrière voire carrément une maladie contagieuse, peut-être que ma solitude et mon mal-être aident les gens à se sentir mieux, si c’est le cas ; ma non-présence a des vertus médicinales, les labos pharmaceutiques devraient plancher sur le sujet, on économiserait sur les antidépresseurs.

Panne d’inspiration…mon stylo dessine des vagues et des spirales, ma gorge se serre, penser c’est flancher, là je flanche…

Gilles Adrian

Gilles Adrian

Gilles Adrian est SDF, toxico, misanthrope et peu sociable mais il écrit pas trop mal. Auteur contemporain représentatif de toute une génération qu'en Suisse Romande on préfère cacher sous le tapis...

2 réponses à “Un peu seul…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *