10 ways to become a powerful English speaker

Les langues sont un peu comme des concertos. Elles ont un rythme, une texture et des fluctuations. Une personne qui connaît bien la langue anglaise sait à quel moment marquer une pause… et à quel moment créer une légère EM-phase. C’est un apprentissage qui nécessite de la pratique. Celles et ceux qui commencent à apprendre l’anglais parlent généralement d’une manière un peu ro-bo-ti-que, puis progressivement absorbent et imitent la mélodie de la langue.

Au fur et à mesure que vous assimilez la mélodie, votre pratique de la langue anglaise devient plus robuste. Vous parvenez à communiquer de manière plus efficace.

Les plus grands violonistes, même Yehudi Menuhin et Nigel Kennedy, ont tous commencé par produire des sons semblables à des chats de gouttières se disputant des arrêtes de poisson dans une ruelle.

I repeat: It takes practice. That means you must be patient, hard-working and brave.

 

  1. NO FEAR! No-one will make fun of your English.

Rassurez-vous, personne ne vous jugera. Parlez ! Parlez ! Parlez ! Si vous ne pratiquez pas, vous n’évoluerez pas. Oubliez les préjugés. Après tout, l’anglais est déjà votre deuxième, troisième ou quatrième langue. La plupart des anglophones s’arrêtent à une seule langue – la leur. Nous avons tous remarqué ce phénomène en observant les expatriés à Genève, n’est-ce pas ? Alors ne soyez pas trop dur(e) avec vous-même.

Si vous êtes vraiment bloqué(e), vous aurez besoin d’un accompagnateur expérimenté pour vous aider à monter sur le vélo et vous orienter dans la bonne direction. La pratique de la langue est la première étape pour gagner en confiance. Ensuite, c’est une promenade de santé. Prêt(e) pour une balade ?!

 

  1. SLOW DOWN. Speaking quickly does not mean you are fluent

Certaines personnes pensent que parler vite donne l’impression de maitriser la langue. Sottises ! Si vous souhaitez développer vos compétences en communication, vous devez ralentir. Vous avez besoin d’une ou deux secondes supplémentaires pour que les mots se forment dans votre esprit puis se matérialisent dans votre bouche pour former des sons intelligibles. Prendre le temps vous aidera à développer la pleine conscience de votre anglais. La satisfaction d’un accompagnateur d’anglais est d’entendre un étudiant corriger ses erreurs.

I went to, no, I have been to New York two times, I mean twice. I stayed there since two, I mean, for two months.

Slow down. Think about your English. Be mindful. Correct it.

 

  1. Speak in full sentences. You can’t master a language if you are a minimalist speaker.

How long does it take to drive from Geneva to Berne? La réponse n’est PAS : 2 hours

La bonne réponse est : It takes about 2 hours to drive from Geneva to Berne

Lorsque quelqu’un vous pose une question, utilisez tous les éléments grammaticaux de la question dans votre réponse.

How long have you lived in Nyon? I have lived in Nyon for five years.

La réponse incorpore la même mélodie avec un arrangement musical légèrement différent. En utilisant les éléments de la question dans votre réponse, non seulement vous apprenez la mélodie mais en plus vous vous donnez le temps de réfléchir pour fournir une réponse détaillée.

How long have you lived in Nyon? I have lived in Nyon for five years. I lived in Geneva before that. When I got the job at Le Temps I decided to move to Nyon. And you? Do you like living in Zurich?

Don’t be a minimalist. Speak in full sentences.

 

  1. STOP TRANSLATING. FORGET FRENCH

Vous êtes maintenant en mode anglais-vers-anglais. Utilisez le vocabulaire anglais que vous connaissez. Permettez-moi d’insister : Utilisez le vocabulaire anglais que vous connaissez. N’essayez pas de paraître poétique et compétent(e) en traduisant les expressions françaises que vous connaissez. Ça ne fonctionne pas.

 

  1. Keep your sentences SHORT AND SIMPLE

Entraînez-vous en parlant de vous-même. Préparez un monologue avec des phrases courtes et simples.

My name is Anne Gables. I am 35. I work in a private bank in Geneva called Pictet. I have worked there for seven years.  I am a financial analyst. I live with my partner in Nyon. We live in a small house about a kilometre from the lake. We are lucky. We have a huge garden and we grow lots of vegetables. We grew a lot of zucchinis this year. I have a dog and three cats. Uma is a Labrador. Sally, Mickey and Ute are Siamese.

The KISS principle: Keep it Short and Simple.

 

  1. OPEN YOUR MOUTH. Exercise your tongue and OVER-exaggerate the difficult sounds. Entraînez-vous à faire sonner les pluriels en S et en Z. En anglais, le S est votre ami. Il FAUT le prononcer.

How many days (day-Z) will you will spend in the United States (State-ss)?

Comprenez que pour prononcer certains sons en anglais, vous devez reprogrammer votre langue et votre bouche. C’est une simple gymnastique de la bouche. Le son th est généralement assez difficile à prononcer pour un francophone. Pourquoi ? Parce que votre langue ne connaît pas la manœuvre à effectuer pour faire un th.

 

 

Entraînez-vous à prononcer Thursday (TH-ursday) et Tuesday (Tchoosday). This, think, thought, Thor, that, them…

Accentuez également la prononciation du –ed des verbes au passé simple.

We finish-T at seven pm. I live-D in the UK for 7 year-Z.

The course start-ID on Sunday and the end-ID on Tuesday.

 Train your tongue and mouth.  Exaggerate the sound.

 

  1. VOCABULARY. Find the important words and, most importantly, the words you like and feel comfortable with.

Si vous avez des difficultés à prononcer le mot approximately, dîtes plutôt about.

The hotel is about 10 kms from here. A room cost about $90 a night.

Vous n’avez pas besoin de connaître tous les mots du dictionnaire Oxford. Mais vous devez assimiler, apprendre et utiliser des mots clés. Comment y parvenir ? Voici quelques idées utiles.

Imaginez que vous devez formuler un commentaire sur l’un des sujets suivants :

  • La volatilité du prix du poisson à Casablanca ;
  • Les augmentations et diminutions du nombre de visiteurs dans un musée ;
  • Comparer les bénéfices d’une banque d’un trimestre à un autre.

Pour chacune des situations ci-dessus, vous avez seulement besoin d’apprendre et d’activer un petit groupe de mots qui couvrira la quasi-totalité des descriptions imaginables.

Rise / fall and increase / decrease – these are movements which can be used as both verbs and nouns.

There was a dramatic rise in the price of perch last year

The price of perch increased dramatically last year.

Vous pouvez décrire les augmentations et les diminutions comme slight – moderate – substantialdramatic.

There was a substantial rise in the number of museum visitors in April.

Autres mots importants pour décrire ces situations : to fluctuate, recover, remain stable, reach a peak et reach the lowest point.

Profits fluctuated in the first half of the year between CHF 10 and 20 million. In August profits rose dramatically and peaked at CHF 35 million. They remained stable in October and November and fell slightly to finish the year at CHF 33 million.

À l’aide de ce vocabulaire, vous pouvez décrire presque tous types de statistiques, de tendances ou d’indicateurs.

Use new words as quickly as possible. Be selective. Identify the words that are important.

 

  1. Open your ears. Listen to as much English as possible.

Lisez le texte ci-dessous trois fois à voix haute. Pratiquez à la manière d’une pièce de théâtre. Imaginez que vous parlez à un public. Sur quels mots auriez-vous naturellement tendance à créer une emphase ? À quels moments feriez-vous des pauses pour créer un effet et reprendre votre souffle ? Soulignez les mots d’emphase et marquez les différentes pauses, puis comparez vos notes à celles du texte situé à la fin de cet article. Voici le texte :

There is one area of business where the best will always find a job. And it’s so vital to the economy that its future is almost guaranteed. The true professional in this field has nothing to fear from technology or the changing marketplace. In fact, they can virtually name their own salary as they provide an essential service, without which most companies would simply go out of business. I’m talking of course, about selling.

Écoutez cette conférence TED avec les sous-titres en anglais – The secrets of learning a new language. Lisez les sous-titres en même temps que vous écoutez. Ressentez la mélodie de la langue. Prêtez attention aux mots dont la prononciation est ACCENTUÉE.

Savoir quels mots accentuer peut totalement changer le sens d’une phrase. Lisez la phrase ci-dessous.

I didn’t say he had stolen the bike.

Cette formulation est à priori assez simple. Cependant, un anglophone expérimenté peut donner plusieurs significations à cette phrase en mettant l’accent sur différents mots.

Voici un exemple : I didn’t say he had stolen the bike. (Une emphase sur le « I » signifie que ce n’est pas moi qui ai dit qu’il avait volé le vélo)

I didn’t say he had stolen the bike. (Je ne l’ai pas directement accusé d’avoir volé le vélo. J’ai simplement suggéré que c’était peut-être lui)

I didn’t say he had stolen the bike. (Peut-être que c’était quelqu’un d’autre. Peut-être que c’était Susan)

I didn’t say he had stolen the bike. (J’ai dit à la police qu’il avait volé mon scooter)

 

  1. Keep calm and speak English. Don’t worry too much about grammar.

Vous commettrez probablement des erreurs de grammaire. Rien de grave ! Votre mission est de communiquer et d’être compris(e). Ne vous mettez pas la pression au sujet de la grammaire. Contentez-vous de communiquer !

 

10. Enjoy yourself

L’apprentissage de l’anglais n’est pas une punition. Assurez-vous de prendre plaisir à apprendre cette superbe langue et le reste viendra naturellement. Trouvez la méthode qui vous convient le mieux. Avec un peu de discipline et de patience, vous serez sur la bonne voie. Et n’oubliez pas de rire et de sourire.

Annexe du chapitre 8 ci-dessus. Emphases et pauses. Les emphases sont en caractères gras et les pauses ou respirations sont marquées par des barres obliques ( / ).

There is ONE area of business / where THE BEST / will ALWAYS / find a job. And it’s SO VITAL to the economy / that its future / is ALMOST-GUARANTEED. The true professional in this field has NOTHING to fear from technology or the changing marketplace. In fact, / they can virtually NAME-THEIR-OWN-SALARY / as they provide an ESSENTIAL service, / without which, / MOST companies would simply go out of business. I’m talking / of course, / about / selling.

Suivez ces suggestions et vous constaterez que votre public n’aura pas besoin de vous demander de répéter. Un grand pas en avant pour votre confiance !

Translation: Benjamin

 

 

Garry Littman

Garry Littman

Garry Littman est le fondateur de The Language House à Genève. The Language House propose des coachings d'anglais à Genève pour les particuliers et les entreprises, ainsi que des cours intensifs d'anglais dans les pays anglophones. Garry a été journaliste en Australie et en Asie, il a travaillé pour World Radio Switzerland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *