Cannes: Et les Lumière furent!

On fête cette année les 120 ans de la naissance du Cinématographe des frères Louis et Auguste Lumière qui s’imposa (malgré l’invention similaire de Thomas Edison de l’autre côté de l’Atlantique) comme le modèle du cinéma tel qu’on l’a connu pour plus d’un siècle. A l’occasion de cet anniversaire, Thierry Frémaux, le patron de Cannes et également de l’Institut Lumière à Lyon, a tenu à rendre hommage aux deux frères par la projection exceptionnelle de 114 «vues Lumière» filmées dès 1895 par les frères et leurs opérateurs à Lyon, en France, et dans le monde entier.

Restaurés et numérisés en 4K, ces films conservent une incroyable beauté, d’un côté parce qu’ils témoignent d’un temps passé, de l’autre parce qu’ils portent en eux les origines du cinéma. Par les cadres, les situations, les sujets filmés, on voit littéralement le 7ème art s’annoncer et se mettre en place comme par magie, devant nos yeux. La séance exceptionnelle s’est tenue dimanche après-midi dans l’Auditorium Lumière (car ainsi se nomme la plus grande salle du Festival) en présence amusante d’autres frères de cinéma – et non des moindres – les frères Dardenne, Taviani et Coen. Quant à Thierry Frémaux, n’ayant pas de frère jumeau, il a partagé la scène avec le président de l’Institut Lumière, le cinéaste Bertrand Tavernier. Et ensemble, assis sur des fauteuils dans un coin de la scène, ils ont «bonimenté» ces vues animées avec pas mal d’humour, Tavernier traduisant dans un Anglais parfois approximatif le Français de Frémaux. Tels Abbot et Costello version lyonnaise, les deux compères ont offert ainsi une jolie expérience cinématographique dont on ressort comme nettoyé, en ayant (re)vu la genèse de cet art saltimbanque et en se rendant compte que tout a été inventé très tôt. Le cinéma n’est aujourd’hui qu’un éternel recommencement…

Frédéric Maire

Frédéric Maire

Frédéric Maire est directeur de la Cinémathèque suisse. Journaliste et réalisateur, il a co-fondé le club de cinéma pour enfants La Lanterne Magique en 1992 et dirigé le Festival international du Film de Locarno de 2005 à 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *