Et si les montagnards tiraient à la même corde?

L'esprit de cordée n'habite pas toujours les professionnels de la montagne
L’esprit de cordée n’habite pas toujours les professionnels de la montagne

 

En matière de connaissance de la neige et de prévention des avalanches, chacun y va de sa propre trace: le club alpin forme ses chefs de cordée, les professionnels, accompagnateurs, professeurs de ski et guides ont leur propre cursus ainsi que Jeunesse et Sports pour ses moniteurs. Ce, rien que sur le plan national… Rien n’existait jusqu’à il y a peu pour madame et monsieur tout le monde, alors que le nombre d’adeptes de la glisse hivernale hors des terrains balisés croît à forte allure: 60’000 sacs Airbags se sont vendus l’hiver dernier dans les Alpes, 180’000 Détecteurs Victimes Avalanches et quelque 570’000 paires de ski freeride ou randonnée. Tous ces férus de poudreuse abordent les pentes sans formation spécifique, si ce ne sont de traditionnels cours avalanche se limitant aux seuls aspects du sauvetage.
L’International Snow Training Academy (ISTA) vient de créer un cursus de formation et de certification en quatre modules s’étendant sur trois continents et neuf pays différents, se calquant sur la formation des plongeurs, le PADI. Pour créer une méthode unifiée sur le plan international, dotée d’un langage et d’une méthode commune, elle a impliqué une quarantaine d’experts internationaux dans diverses disciplines, qui vont de la nivologie, de la météorologie au sauvetage, mais aussi – et surtout – au domaine de la pédagogie et de la psychologie du sport, ainsi qu’aux sciences humaines. S’ils maîtrisent bien les techniques et la connaissance du terrain, les professionnels peuvent en effet beaucoup profiter des pédagogues pour affiner leur pratiques de l’enseignement, toujours plus sollicitée. Cette nouvelle méthode pédagogique développée de manière novatrice et indépendante concentre l’essentiel de ses cours à la prévention: connaissance de la neige, des facteurs humains et de terrains déterminant la pratique. Les cours de l’ISTA doivent certes encore faire leurs preuves lors de cet hiver test sur le seul marché Suisse. La démarche, commerciale et ambitieuse, n’est pas non plus bon marché. Mais il était grand temps de trouver un dénominateur commun à tous les pratiquants de la montagne, même s’il est issu d’un organisme non institutionnel.

Contactée pour travailler en symbiose avec ce nouveau cercle d’experts, que fait l’Association Suisse des Guides de Montagne? Rien de mieux que de créer à la hâte une formation similaire mais concurrente, fortement inspirée de l’ISTA mais puisant dans le seul matériel pédagogique existant – loin de moi la volonté de dénigrer ce travail développé de longue date. – Prétendant que la connaissance de la neige et des avalanches fait partie du savoir universel des guides de montagne, le Swiss Mountain Training se restreint au territoire national, alors qu’un peu moins de la moitié de sa clientèle provient de l’étranger, et se prive de l’important apport de pédagogues éprouvés. Il est fort regrettable de ne pas faire cordée commune en la matière. Alors que Swiss Snowsports, l’organisme faitier de l’enseignement des sports de neige pourtant doté de bons pédagogues, adhère d’ores et déjà aux cours développés par l’ISTA, reste à voir si le Club Alpin Suisse se joindra au mouvement pour former ses membres et ses chefs de cordée. Randonneurs, skieurs et snowboarders de tous bords ne pourraient que profiter de ce vent nouveau!

Randonneurs, skieurs et snowboarders de tous bords ne peuvent que profiter de cette nouvelle formation
Randonneurs, skieurs et snowboarders de tous bords ne peuvent que profiter de cette nouvelle formation
François Perraudin

François Perraudin

Professionnel de la photo, du film et de l'écriture, le guide de montagne François Perraudin est connu pour sa sensibilité et ses perspectives insolites, destinées à mettre en valeur la montagne valaisanne (Quatre beaux livres parus aux éditions Slatkine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *