Quand les sommets s’illuminent

Illumination nocturne du massif des Combins dans le cadre du bicentenaire de l'entrée du Valais dans la Confédération Suisse
Illumination nocturne du massif des Combins dans le cadre du bicentenaire de l’entrée du Valais dans la Confédération.

 

Les Valaisans avaient cette année l’embarras du choix pour célébrer le 200e anniversaire de l’entrée de leur canton dans la Confédération Suisse. Une trentaine de manifestations leur étaient avant tout destinées. Sans parler du 1500e anniversaire de l’Abbaye de Saint-Maurice et du 150e de la première ascension du Cervin – pour une fois que cette montagne emblématique doit le respect à un autre monument – citons l’initiative des deux quotidiens cantonaux, le Walliser Bote et le Nouvelliste, pour retracer l’histoire du vieux pays depuis son devenir national.

Rajeunir les clichés traditionnels

Un bel et grand ouvrage de deux cent pages réunit les articles qui ont retracé le Valais d’hier jusqu’à aujourd’hui de manière fort instructive. Plusieurs créations culturelles originales ont montré le pouvoir créatif des artistes valaisans dans le cadre du Oh! Festival ainsi que par le magnifique opéra musical chanté et joué par les jeunes chanteurs de la Schola de Sion et de l’école de chant haut-Valaisanne Cantiamo. Dernièrement, le concept artistique des « Cinphonies 2015 » présentées par l’orchestre symphonique du Valais sous la direction d’Etienne Mounir à Viège, Sierre et Saint-Maurice s’est construit en sons et en images à partir du profil topographique des frontières de la Suisse et du Valais.

Décidément, la montagne valaisanne a beaucoup à dire et à montrer durant ces festivités, notamment par le film « 13 Faces du Valais » qui rajeunit quelque peu ce canton carte postale, des clichés traditionnels dont il s’avère vraiment difficile de se départir, même à l’aide de sports fun.

Val d'Hérens et Dents de Veisivi. Test dans le cadre du projet 13 étoiles au sommet
Val d’Hérens et Dents de Veisivi. Test dans le cadre du projet 13 étoiles au sommet.

Parmi cette multitude de projets il en est un qui restera gravé dans l’imaginaire populaire. Mieux encore, qui restera gravé jaune sur noir malgré sa brièveté – trois petites minutes – et qui a connu un écho médiatique international dépassant largement les seules frontières cantonales. Je veux parler de l’illumination de treize sommets valaisans dans le cadre du projet « 13 étoiles au sommet. » Une idée simple, lumineuse, celle d’éclairer de manière pyrotechnique quelques sommets emblématiques des alpes valaisannes. Mais un projet complexe à organiser, qui a vu l’implication d’une septentaine de guides de haute-montagne et d’une trentaine de photographes pour conserver la trace de cette aventure éphémère dans un beau livre tout juste paru.

Je revis le premier essai réalisé par des températures glaciales sur les hauts d’Arolla, la vue de l’Aiguille de la Tsa et du Pigne illuminés de rouge puis de jaune. Je me remémore la montée à peau de phoque pour accéder au point de vue choisi sur le massif des Combins, les premiers réglages avant le crépuscule, l’espoir que les bancs de nuages troublant la scène se dissipent à temps, la longue attente et la fébrilité des quelques prises de vues dans le temps bref imparti. Puis la descente dans la nuit au seul faisceau d’une lampe frontale. Mais le résultat, bien là, en vaut la gageure. Il restera dans beaucoup de mémoires comme le symbole d’une année festive bien garnie.

Tests d'illumination du massif de la Tsa dans le cadre du projet 13 étoiles au sommet
Tests d’illumination du massif de la Tsa dans le cadre du projet 13 étoiles au sommet.
Tests d'illumination en novembre 2013, dans le cadre du projet 13 étoiles au sommet
Tests d’illumination du Pigne d’Arolla en novembre 2013, dans le cadre du projet 13 étoiles au sommet.

Photos: François Perraudin

François Perraudin

François Perraudin

Professionnel de la photo, du film et de l'écriture, le guide de montagne François Perraudin est connu pour sa sensibilité et ses perspectives insolites, destinées à mettre en valeur la montagne valaisanne (Quatre beaux livres parus aux éditions Slatkine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *