Un chou géant farci pour cent Alaskains

J’ai lu récemment avec intérêt et surprise que les plus gros légumes du monde poussaient en Alaska, une région qui pour moi est plutôt synonyme de froid et de saumon cru. Je me suis penchée sur la question et j’ai en effet constaté que la grande Foire de l’Etat d’Alaska récompensait chaque année des choux de 60 kilos, des carottes de 10 kilos ou encore des citrouilles d’une demi-tonne!

 

 

Deux questions me sont alors venues en tête: Comment font-ils pour les obtenir? Comment les préparent-ils?

Pour répondre à la première, j’ai contacté l’un des directeurs de la Foire, Steve Brown, qui est aussi professeur en agronomie à l’Université de Fairbanks, à Palmer en Alaska: «Les légumes des régions polaires sont naturellement plus grands grâce aux très longues journées d’été qui apportent plus de lumière. Cependant le facteur le plus important reste la génétique. Avec les mêmes variétés, on pourrait sûrement obtenir d’aussi gros légumes en Suisse ou en France.»

Pour ceux qui voudraient tenter l’expérience, hélas «les variétés de citrouilles, de tomates et d’autres légumes alaskains sont gardées secrètes.» Deux autres facteurs jouent un rôle important: l’arrosage et la passion du jardinier. Steve et sa femme Eva cultivent eux-mêmes des légumes géants avec des méthodes bio et ils y passent toutes leurs journées de mi-février à la fin août.

Mais passons à la partie qui nous importe plus: le goût et la cuisine. Les légumes géants qui concourent à la Foire de Palmer deviennent la propriété de l’Etat d’Alaska et ils sont donnés au Centre de conservation de la vie sauvage qui les utilise pour nourrir élans, buffles, porc-épics et grizzlis. Par contre, les légumes un peu moins gros qui restent à la maison, sont cuisinés par les ouvriers du potager, tels Steve et Eva: «Je ne connais pas les valeurs nutritionnelles de nos légumes géants mais je peux vous dire que la variété de chou ‘Géante du Nord’ est l’une des plus goûteuse que j’ai jamais mangé!»

 

Deux feuilles de chou géant, coupées en deux. (photo par Eva Cohnen Brown)
Deux feuilles de chou géant, coupées en deux. (photo par Eva Cohnen Brown)

Avec un chou de 25 kilogrammes – «petit, selon les standards d’Alaska», précise Steve – Eva a préparé 250 choux farcis. Elle a bien voulu partager sa recette (adaptée aux petits choux suisses):

Chou géant farci d’Alaska, par Eva Cohnen-Brown

Ingrédients

  • 2 feuilles de chou géant alaskain ou 8 feuilles de chou suisse
  • 500 g de boeuf bio haché
  • un petit oignon haché
  • 100 g de riz cuit
  • 300 g de sauce tomate (assaisonné d’une cuil. à café de sucre et de 2 cuil. à café de vinaigre)
  • du sel et du poivre

_ALLINGREDIENTS

Couper la veine centrale des feuilles de chou et la jeter. Placer le chou dans un grand plat et recouvrir d’eau bouillante. Faire tremper jusqu’à ce que les feuilles soient souples et égoutter. Assaisonner la viande avec le sel et le poivre; ajouter l’oignon haché et le riz.

_FARCIS

Farcir chaque feuille de chou avec une portion du mélange à la viande.

Attacher avec un cure-dent. Placer dans un plat allant au four les choux farcis – partie repliée vers le bas – avec la sauce tomate. Ajouter un peu d’eau et faire mijoter pendant environ une heure.

_PLAT

Avatar

Aurélie Coulon

Multi-tasking biologist, science/web/video journalist for @letemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *