Changement climatique: réductions substantielles des émissions de CO2 aux USA en 2015

L’objectif fixé par la Maison-Blanche dans la lutte contre le changement climatique est de réduire de 26 à 28% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2025 par rapport à leur niveau de 2005. C’est ce que Barack Obama a “vendu” lors de la conférence de Paris sur le climat et l’administration démocrate a signé à l’ONU à New York le 22 avril dernier le document stipulant les engagements pris par les Etats-Unis en décembre dernier à Paris.

Les chiffres publiés par l’US Energy Information Administration et diffusés par The Guardian révèlent que les Etats-Unis ont déversé dans l’atmosphère 5,2 milliards de tonnes de CO2 en 2015. Cela représente une réduction de 12% par rapport à l’année précédente. Ce résultat est d’autant plus remarquable que l’économie américaine a connu une croissance (ajustée à l’inflation) de 15%. La cause? Le charbon n’est plus en odeur de sainteté outre-Atlantique. L’administration Obama a adopté des mesures (Clean Power Plan) qui forcent les centrales à charbon, qui produisaient jusqu’ici plus d’un tiers de l’électricité, à réduire de façon draconienne leurs émissions de CO2. Conséquence: près de 232 centrales à charbon ont fermé, selon le groupe écologiste Sierra Club. Le gaz naturel, qui génère deux fois moins d’émissions de CO2 que le charbon, a pris la relève, notamment grâce à la révolution des gaz de schistes.

Ces bons résultats n’émeuvent pas Donald Trump, le candidat républicain à la Maison-Blanche qui sera sans doute investi lors de la convention de Cleveland en juillet. Ce dernier promet de redonner leur emploi à tous ceux qui l’ont perdu en raison d’une “guerre au charbon”. Cet argument devrait l’aider (même s’il est désormais le seul en lice) à tout rafler lors de la primaire de mardi en Virginie occidentale, dont l’économie dépend fortement du secteur du charbon.

Si les progrès sont perceptibles, les Etats-Unis restent le second plus grand pollueur de la planète après la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *