Son iPhone en leasing, pour avoir toujours le dernier modèle

Apple prépare un service d’abonnement pour iPhone qui pourrait être lancé dès la fin de l’année.

L’offre s’apparenterait à un programme de leasing et serait un changement de stratégie fondamentale pour la marque. Jusqu’à présent l’entreprise a vendu ses appareils au prix fort, parfois par le biais de versements échelonnés, de subventions par les opérateurs ou encore par la reprise d’anciens modèles.

Selon Mark Gurman de Bloomberg – le journaliste de référence pour tout ce qui concerne Apple – l’idée serait de rendre le processus d’achat d’un iPhone aussi simple que de s’abonner à une application en utilisant son identifiant Apple, permettant ainsi aux utilisateurs de changer plus fréquemment de smartphone et d’obtenir la dernière version lors de son lancement.

Cette proposition devrait générer davantage de revenus pour Apple et éviter aux consommateurs de payer le prix de vente affiché pour un nouveau modèle.

Historiquement, Apple sort les nouvelles versions de ses appareils – iPhone, iPad et Apple Watch – une fois par an. Mais un client sur trois conserve son iPhone plus de trois ans, selon une enquête menée en 2021.

Apple ne serait pas la première entreprise technologique à proposer des forfaits pour ces produits. Peloton Interactive Inc, qui commercialise le vélo d’appartement connecté du même nom, a récemment commencé à tester un service d’abonnement qui permet aux consommateurs de louer des bicyclettes et des accessoires pour un montant qui varie entre 60 et 100 dollars par mois. Google a également essayé une approche similaire avec ses ordinateurs portables Chromebook, en ciblant les entreprises.

Ce service de souscription serait la plus importante initiative d’Apple en matière de ventes récurrentes automatiques, permettant aux utilisateurs de s’abonner à du matériel pour la première fois – plutôt qu’à des applications numériques. Mais le projet est encore en cours de développement selon les personnes interrogées par Mark Gurman qui ont souhaité garder l’anonymat, car l’initiative n’est pas encore officielle.

Sources : BloombergCNBC

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *