Les réservations Airbnb en Ukraine cartonnent – par élan de solidarité avec la population

Des particuliers réservent des chambres en Ukraine pour faire parvenir des fonds directement aux hôtes de la plateforme d’hébergement.

Le 2 mars, un dénommé @quentquarantino sur Twitter a encouragé ses followers à réserver des chambres sur Airbnb en Ukraine – non pas pour y séjourner, mais pour apporter une aide financière immédiate aux hôtes vivant dans les zones les plus touchées par la guerre.

Il a été entendu. Dans les 48 heures, 61’406 nuitées ont été réservées depuis le monde entier selon Brian Chesky, fondateur et directeur général d’Airbnb – principalement depuis les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada. Touchée par cet élan de solidarité, la société a confirmé «renoncer à tous les frais sur les réservations dans ce pays en cette période».

Quelques annonces de location sur le site sont précédées de «*Please Help*», mais même sans cette annotation, aujourd’hui la grande majorité des logements des villes de Kiev, L’Viv, ou Odessa sont fully booked pour les mois à avenir.

Chesky, a transmis sur Twitter quelques réponses d’hôtes reconnaissants. «Le monde n’est pas dépourvu de bonnes personnes… Je serai heureux de vous serrer dans mes bras quand nous nous rencontrerons en temps de paix».

Par contre un commentaire laissé par @TarasPohrebniak sur Twitter  laisse songeur:  «L’idée de nous soutenir est sympathique, merci. Mais à cause de cela, il est beaucoup plus difficile pour nous de trouver un endroit sûr où rester. De nombreuses personnes déménagent actuellement en Ukraine occidentale, et au lieu d’appartements accessibles, nous voyons que les Américains réservent tout».

Airbnb devrait pouvoir y remédier facilement, en distinguant les réservations Pay and Not Stay (payer sans séjourner) avec les véritables demandes de réservation.

De plus, lundi dernier Airbnb s’est engagé à offrir un logement gratuit à court terme à 100’0000 réfugiés ukrainiens fuyant l’invasion russe et a annoncé sa collaboration avec les États européens voisins pour proposer des séjours de longue durée. En plus de ses actions pour soutenir l’Ukraine, Airbnb a aussi décidé de bloquer les réservations de logements en Russie et en Biélorussie.

Sources : NPR / CNet / The Guardian / Fortune

 

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Une réponse à “Les réservations Airbnb en Ukraine cartonnent – par élan de solidarité avec la population

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *