Steve Jobs a changé ma vie

Le 5 octobre marque les dix ans depuis la mort de Steve Jobs.

Dans le Wall Street Journal aujourd’hui, Jony Ive, son «partenaire spirituel» et designer de nombreux produits Apple, dont le iMac, l’iPod, l’iPhone et l’Apple Watch, évoque ses souvenirs au cours de leurs 15 années de collaboration.

Ce sont ses premiers commentaires publics depuis qu’il a prononcé son éloge funèbre en 2011 où il avait qualifié le président et cofondateur d’Apple de son ami le plus proche et le plus loyal. Il revient sur ses souvenirs, sur son amitié avec sa femme Laurene Powell Jobs et avoue qu’il pense à Steve tous les jours. «J’aimais la façon dont il voyait le monde. Sa façon de penser était profondément belle».

A titre personnel

Même sans avoir connu Steve Jobs il a néanmoins changé ma vie et celle de milliers de personnes comme moi. Salariée dans une entreprise que je détestais, en 1986 j’ai pu devenir indépendante grâce à l’achat d’un Mac, d’une imprimante et d’un scanner en me lançant dans le «desktop publishing». La convivialité du Mac m’a conquise  par opposition aux PC de l’époque où chaque action était donnée par une série de commandes rébarbatives. Jamais je n’aurais entrepris cette démarche avec un PC comme outil de travail.

L’investissement de Sfr 30’000 (aujourd’hui ces trois appareils réunis coûteraient dix fois moins), a été remboursé dans l’année, par la production (mise en page et impression) de fiches techniques, de brochures et de rapports d’entreprises réalisés depuis la maison.

Dans les décennies qui ont suivi, je suis restée fidèle à la marque et à son fondateur. Son allocution lors de la remise des diplômes à l’université de Stanford en 2005 où il évoque les circonstances de sa naissance, ses succès, ses échecs et sa mort, reste l’un des plus beaux discours jamais prononcé. J’ai été renversée par le lancement du iPhone et des applications en 2007 qui pour le moins, ont changé le monde. J’ai été bouleversée en 2008 par son physique amaigri qui présageait la gravité de sa maladie. Et j’ai été profondément attristée à l’annonce de sa mort quelques années plus tard.

«Celebrate Steve»

Aujourd’hui sur le site d’Apple, une vidéo intitulée «Celebrate Steve» est accompagnée d’un très beau texte rédigé par sa famille. Nous sommes à nouveau captivés par son charisme et sa vision et la nostalgie nous envahit. On reprend conscience que le monde est devenu bien plus terne sans lui.

Alors One more thing, merci.

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Une réponse à “Steve Jobs a changé ma vie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *