«Finfluencers»: les conseillers financiers influents sur TikTok

TikTok, le réseau social surtout connu pour ses vidéos courtes où les ados se filment en play-back, a évolué. Il attire dorénavant une génération de jeunes adultes qui entrent dans la vie active et s’intéresse à la finance. 

Selon les statistiques de la plateforme au 30 juillet, les recherches pour #financialeducation ont obtenu 89,4 millions de vues et #financialadvisors 25,2 millions de vues.

@yourrichbff

«Le contenu sur TikTok est idéal pour une génération dont la durée d’attention est plus courte», explique Vivian Tu dans Bloomberg. Sa page @yourrichbff qui compte 530’000 followers permet de se familiariser aux aléas de la bourse d’une manière simple et accessible. «Un jeune de 18 ans ne va pas regarder l’émission Mad Money sur CNBC, mais il visionnera mon clip parce que je ne lui demande que 60 secondes de son temps et que c’est présenté d’une manière digeste».

@austinhankwittz

Austin Hankwitz, 25 ans et animateur de @austinhankwittz, a réussi à décrocher l’un des titres très convoités: celui de «finfluencer» (la contraction des mots finance et influencer). Il a signé un contrat avec la start-up Betterment, lorsqu’elle a réalisé que les nombreuses demandes pour leur service faisaient suite à l’une de ses vidéos. Hankwitz est capable de présenter simplement des montages financiers complexes en utilisant des tournures ludiques, de la musique et des textes explicatifs en couleur.

Pour le secteur financier, s’associer à ces influenceurs paraît une évidence: il n’y a jamais eu d’accès plus rapide et plus direct à un segment de la population.

@ceowatchlist, @quicktrades, @irisapp

D’autres jeunes investisseurs indépendants observent les déclarations financières des membres du Congrès à la recherche de conseils sur les actions à acheter en bourse. Selon un texte de loi, le Stock Act, les législateurs sont obligés de divulguer leurs transactions boursières et celles de leurs conjoints dans un délai de 45 jours.

Ainsi sur TikTok, @ceowatchlist, @quicktrades et @irisapp s’inspirent des déclarations de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, pour proposer où investir. L’un d’entre eux a qualifié Pelosi de la «reine de l’investissement».

Mais peu de créateurs TikTok sont enregistrés en tant que conseiller en investissement auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

L’Uberisation de la finance

Pour Silvia Manent, fondatrice de Manent Capital dans la revue Financial Advisor IQ, «l’apparition des finfluenceurs est comparable à l’arrivée des Uber sur le territoire des taxis».

En attendant que la SEC réglemente ce secteur d’activité, TikTok dernier a pris les devants en annonçant de nouvelles mesures: tout producteur de contenu qui publie des vidéos pour le compte d’un tiers doit indiquer qu’il est sponsorisé – au risque d’être sanctionné.

Sources :  Bloomberg / Financial Advisor IQ /  NPR / ThinkAdvisor / The Hustle

Lire aussi : Sur TikTok, le dangereux succès des influenceurs finance

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

2 réponses à “«Finfluencers»: les conseillers financiers influents sur TikTok

  1. Fascinant! Je n’aurai jamais pense que Tik Tok aura une jeune dans la finance. J’étais étonné de découvrir les jeunes dans la domaine de littérature, mais la finance c’est encore plus étonnant et pas bête! Merci Emily.

  2. Qu’ils ne comptent pas sur Mad Money pour leur culture financière est je pense une bonne chose: https://www.youtube.com/watch?v=gUkbdjetlY8

    J’ai l’impression que le monde financier était un des seuls secteurs à ne pas avoir beaucoup évolué depuis son informatisation dans les années 70 et l’arrivée du e-banking, fin des années 90. Il est maintenant confronté _au même moment_ à l’arrivée tardives des investisseurs de la génération Y que la crise de 2008 avait tenue à l’écart et qui se retrouvent et s’informent via les réseaux sociaux “vieux jeu”, principalement sur Reddit, et à ceux de la génération Z, habituée aux influenceurs et aux cryptos. Ces deux générations de l’immédiateté ont une appétence au risque et à la volatilité sans commune mesure avec les générations précédentes. “Lambo or food stamps” .

    A voir si la prochaine vraie correction, attendue depuis longtemps, changera cette état d’esprit ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *