Un drone capable de localiser les personnes qui appellent au secours

Des chercheurs allemands ont mis au point un système acoustique porté par un drone, capable de localiser les personnes qui appellent à l’aide.

Les ingénieurs du FKIE Institute ont démontré leur prototype dans le cadre de la conférence annuelle organisée par l’Acoustic Society of America en juin dernier. Un réseau de microphones, appelé Crow’s Nest Array, répartis judicieusement sur le drone, arrive à localiser puis à se diriger au-dessus de personnes piégées dans les décombres qui appellent à l’aide, ou qui manifestent leur détresse (râles, grattements, ou coups sur un objet).

Un logiciel doté d’intelligence artificielle a été entrainé à reconnaître les sons et à filtrer les bruits environnants, comme les cris des animaux, le vent, la pluie ou le bourdonnement de l’aéronef.

Les drones sont couramment utilisés pour les missions de recherche et de sauvetage en cas de catastrophe naturelle. Le plus souvent, ils prennent des images aériennes des dommages structurels. Certains sont dotés de capacités d’imagerie thermique pour détecter la chaleur corporelle.

Ils arrivent toujours en premier sur les lieux d’un sinistre car ils peuvent survoler les zones difficiles d’accès.

Pour améliorer encore le temps des secours, des chercheurs à l’université de Washington ont imaginé des drones pouvant se repérer grâce aux odeurs, pour assister les chiens dans les opérations de recherches de personnes portées disparues.

Une autre technologie développée par des scientifiques de l’Université de South Australia et de la Middle Technical University à Bagdad, permet aux caméras des drones de différencier les morts des vivants, en détectant les mouvements cardio-pulmonaires des victimes.

Et l’université de Zurich avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne ont mis au point un drone capable de changer de forme en plein vol – comme un oiseau dont les ailes peuvent se replier -pour s’insérer dans des décombres et les inspecter.

Grâce à tous ces nouveaux développements, les missions de sauvetage du futur devraient être de plus en plus rapides et efficaces.

 

Sources :   The Washington Post / Digital Trends / GNT / Daily Geek Show

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Une réponse à “Un drone capable de localiser les personnes qui appellent au secours

Répondre à Janet Stanton Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *