Tencent étend la reconnaissance faciale dans 60 jeux vidéo pour débusquer les mineurs

Depuis le 6 juillet, le système de reconnaissance faciale du géant des jeux vidéo Tencent surveille les joueurs pour détecter les moins de 18 ans, actifs sur la plateforme après 22 heures.

«Toute personne détectée comme étant un mineur sera mise hors ligne», a déclaré Tencent Games dans un communiqué presse.

La fonction, baptisée «Midnight Patrol» (patrouille de minuit) déployée dans 60 jeux, vise à dissuader les adolescents de passer trop de temps en ligne. Un des titres les plus populaires, League of Legends, ne fait pas partie de cette liste pour l’instant, mais pourrait être intégré dans une mise à jour ultérieure.

La dépendance aux jeux vidéo est une affaire d’État en Chine et les autorités ont introduit une série de mesures pour freiner le comportement addictif des mineurs, comme l’interdiction de jouer entre 22 heures et 8 heures du matin, pas plus de 1h30 en semaine et seulement 3 heures les weekends et jours fériés.

Tencent avait déjà testé la reconnaissance faciale en 2018 sur un millier de joueurs aléatoires de son titre populaire, Honour of Kings. Ces derniers ont dû s’inscrire avec leur identité réelle et télécharger leur photo. Des données ensuite croisées avec les fichiers des autorités chinoises. La technologie de reconnaissance faciale s’étant beaucoup améliorée depuis, l’entreprise déploie la technologie depuis hier à d’autres jeux populaires de leur catalogue.

Pour tous ceux qui crient au respect de la vie privée, mettez-vous un instant à la place des parents, désemparés face à la dépendance aux jeux vidéo de leur enfant. Un système de reconnaissance faciale vaut bien mieux que les options proposées en Chine jusqu’à présent, comme les écoles spécialisées qui ont fleuri il y a 15 ans où les ados étaient désintoxiqués à coups d’électrochocs, une procédure finalement abolie, mais qui a cédé sa place à des camps d’entraînement de style militaire.

Sources : Sixth Tone / Gizmodo / TheNextWeb

 

 

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

3 réponses à “Tencent étend la reconnaissance faciale dans 60 jeux vidéo pour débusquer les mineurs

  1. Se mettre à la place de parents qui n’ont pas su éduquer leurs enfants ? Voyant le nombre de guignols qui essayent de venir se présenter à l’embaucha dans mon entreprise, j’arrive assez vite à déceler leur passif et je me fait un plaisir de classer assez vite leur dossier avec une réponse: Non ! Et demandez pourquoi ce NON à vos parents!

Répondre à Emily Turrettini Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *