Les stars de la réalité virtuelle sur nos écrans

DIGITALE ATTITUDE : Lors de la plus grande messe consacrée à l’innovation technologique au monde, le Consumer Electronics Show (CES), qui vient d’avoir lieu non pas à Las Vegas comme à la coutume mais sur Internet, la multinationale coréenne LG a présenté ses nouveautés par le biais d’une jeune femme virtuelle.

Vêtue d’un hoodie rose fluo et d’un leggings noir, elle a fait l’article pour un robot désinfecteur de surfaces, puis, tout en gesticulant avec naturelle, elle a passé en revue les derniers modèles de la gamme d’ordinateurs LG Gram. Elle a également partagé avec son audience de manière plus personnelle, que tout comme eux, elle regrettait de ne pas pouvoir voyager pendant la pandémie pour avancer sa carrière de chanteuse.

Les icônes des grandes marques du luxe sont depuis des années des modèles générés par des ordinateurs. Bien qu’elles n’existent que sur les réseaux sociaux, elles ont le statut de véritable star avec plusieurs centaines de milliers de followers. Mais, au CES, c’est la première fois qu’un géant de l’électronique utilise l’une d’entre elles comme porte-parole pour un événement aussi important.

Les concurrents du Voice chinois sont des être virtuels

En Chine au mois d’octobre dernier, la plateforme iQiyi, le «Netflix chinois», a proposé un concours de talents qui a été suivi par des dizaines de millions de téléspectateurs en ligne. Dimension Nova, qui rappelle l’émission télé-crochet The Voice avait pourtant une différence, les concurrents n’étaient pas des artistes en chair et en os, mais des êtres virtuels. Leurs performances par contre ont été jugées par des célébrités bien réelles, issues du monde de la musique et du cinéma.

Comment expliquer un tel engouement pour ses créatures numériques? «Comme vous ne pouvez pas voir comment ils se comportent dans la vie réelle, vous pouvez projeter sur eux vos propres fantasmes», explique Liu, 28 ans, dans le Bangkok Post. Une réponse qui nous laisse encore songeur.

Mais la technologie a ses limites. Dans la première partie du spectacle, un des candidats a été victime d’un bug. Des ingénieurs ont dû alors intervenir pour résoudre le problème en direct, agaçant le public, plutôt que de susciter de l’empathie comme cela aurait été le cas par exemple s’il s’était blessé en tombant sur scène.

Lire aussi :

Les Top Models Virtuels séduisent le monde du luxe

Emily Turrettini

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *