Les politiciens russes portent un badge anti-virus pour se protéger du COVID-19

Alors qu’ici et ailleurs nous observons les recommandations générales pour lutter contre le COVID-19: se laver les mains, tousser dans son coude, porter un masque, se tenir à distance sociale… en Russie, certains hauts fonctionnaires du Kremlin prennent une mesure que nous ne connaissons pas: Ils portent un badge anti-virus – alors que l’épidémie fait des ravages dans leurs rangs.

Lors de de la vidéoconférence télévisée de Vladimir Poutine avec ses gouverneurs le 8 avril dernier, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a été repéré portant un insigne vert inhabituel épinglé au revers de sa veste. Selon Bloomberg, il s’agissait d’un badge AirDoctor fabriqué au Japon, qui «agit comme un dispositif individuel de désinfection contre les bactéries et les virus (dans un rayon de 1m3)» et «qui protège le porteur contre les maladies infectieuses transmises par l’air». Une fois activé (en enlevant une fine pellicule), il libère du dioxyde de chlore, un agent anti-microbien sûr et efficace, utilisé dans l’industrie des pâtes et des papiers comme solution de blanchiment et désinfectant.

En voilà une idée qui devrait plaire à Trump! Lui qui se demandait si injecter de l’eau de javel dans les corps des malades ne seraient pas un remède pour les guérir.

Mais il n’y a pas que les russes qui l’ont adopté, le président de la Chambre des députés du Liban, Nabih Berri, 82 ans, a été pris en photo arborant un tel badge.

«Les scientifiques ne sont pas encore parvenus à un consensus sur l’efficacité du produit», a déclaré la vice-présidente de la Douma Olga Epifanova: «Certains soutiennent qu’il est vraiment performant, tandis que d’autres parlent d’un effet placebo».

 

 

Emily Turrettini

Emily Turrettini

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Une réponse à “Les politiciens russes portent un badge anti-virus pour se protéger du COVID-19

  1. On verra la solidité de la démocratie suisse, à la résistance à ce petit bacille, xi-ji, poutinien, merkelien, macronien ou trumpien, voire stupidien.

    Ca promet encore beaucoup d’histoires dans les chaumières et autres châlets, ce bacille de Kochvid-19 _=

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *