La Plage des Six Pompes : le plus important festival suisse des arts de la rue…

…et l’un des plus importants de la francophonie

Ce week-end, à La Chaux-de-Fonds, débutera La Plage des Six Pompes Festival International des Arts de la Rue. Avec plus de 50 compagnies professionnelles invitées, et plus de 200 représentations réparties sur la semaine c’est, en Suisse, le plus important évènement de spectacles de rue et l’un des plus renommés de la francophonie. Après deux ans de Covid, c’est-à-dire d’absence ou de petits arrangements, l’excitation est à son comble. A mille mètres l’on trépigne dans l’attente de ce moment de culture et de fête, en espérant que le public sera joyeux et le soleil doux du samedi 30 juillet au samedi 6 août. Une journée de pause est agendée le lundi 1er août.

Venues des quatre coins d’Helvétie mais aussi de France, de Belgique, d’Italie, de Nouvelle-Zélande ou de Catalogne, pendant sept jours l’on pourra voir soixante-quatre compagnies s’adressant parfois aux enfants, parfois aux adultes, et souvent aux grands enfants. Et, au cas où cela ne suffirait pas à combler l’appétit des spectateurs, tous les soirs il y aura  les afters organisés par la salle de concerts Bikini Test.

Le menu de ce festival ressemblant à un festin royal, extrêmement éclectique et savoureux, je ne présenterai pas les spectacles. Cependant, je vous invite à vous mettre en appétit à en cliquant ici, un lien qui vous conduira directement au programme. Vous aurez le choix entre clowns, marionnettes, silent-party, cabaret, musique, sculptures de lumières, danse, improvisation, théâtre poétique, jeunesse, surréaliste, burlesque ou engagé (palette non-exhaustive) à ne plus savoir où donner des yeux et du cœur.

Des petits bars, des food-trucks et des stands aux cuisines variées permettront aux festivaliers de se désaltérer et de se restaurer à tout moment. Autrement dit, on peut monter à La Chaux-de-Fonds sur un coup de tête, les mains dans les poches, le temps de voir une série de spectacles l’après-midi ou le soir. On trouve de tout sur place.

Yldor Llach fera des prouesses acrobatiques avec sa petite reine.

Spectacles au chapeau

La Plage des Six Pompes est née en 1993, sous l’impulsion de Chaux-de-fonniers impliqués dans la culture. Leur souhait : « offrir une animation culturelle et gratuite durant l’été, à l’attention des habitants de la ville qui n’ont pas la possibilité de partir en vacances, soit amener la plage à celles et ceux qui ne peuvent s’y rendre ». En effet à l’époque, durant les vacances horlogères, la ville passait de 38’000 à 11’000 habitants. De surcroît, les commerces fermaient ou réduisaient leurs horaires. Les gens qui ne pouvaient envisager des vacances se sentaient abandonnés dans un grand no man’s land totalement assoupi. Ce pourquoi, selon une tradition qui se maintient année après année, les artistes invités à La Plage (comme on l’appelle familièrement) sont uniquement rémunérés au chapeau. L’accès à tous les spectacles est libre (pas de billetterie). Le seul “cachet” perçu par les artistes c’est ce qui tombe dans le chapeau à la fin des représentations. Ce système permet à chaque spectateur de fixer le montant qu’il souhaite (ou qu’il peut) attribuer. Ainsi, au moment où le chapeau passe, il ne faut pas perdre de vue que que ces personnes qui ont donné de leur âme pour vous divertir, vivent de leur art comme le médecin ou le garagiste du leur, et que personne n’a jamais envie de sucer des cailloux avant de s’endormir sous un pont.

Cet évènement local qui, au début, fut appelé La Plage du Marché pour ensuite devenir l’international Plage des Six Pompes, a beaucoup grandi en -presque- trente ans. En 2015, le festival a réuni environ 100 000 spectateurs sur les sept jours et engagé près de 450 collaborateurs bénévoles.

Demain je donnerai la parole à son directeur : Emmanuel Moser.

Dis Bonjour à la Dame – DBD se nourrit d’influences artistiques telles que le théâtre, le clown, les arts de la rue et la magie nouvelle.

 

Sources

– Emmanuel Moser, directeur artistique

– Site de La Plage des Six Pompes

– Wikipedia

 

 

 

Dunia Miralles

FOLMAGORIES le dernier livre de Dunia Miralles - Éditions L'Âge d'Homme- est un recueil de nouvelles fantastiques en hommage à Edgar Allan Poe, Andersen, Baudelaire ou Stephen King. ALICANTE, des poésies en prose mises en musique par Monojoseph, est paru en librairie en avril 2018. Dunia Miralles est l'auteure de SWISS TRASH, roman culte sur les milieux de la drogue à la fin des années 1980 et d'INERTIE qui a été nominé pour le Prix de l'Académie Romande, le Prix du Roman des Romands et qui a reçu le Prix Bibliomedia 2015. Autres livres: MICH-EL-LE une femme d'un autre genre, FILLE FACILE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *