Votre médecin a-t-il un site Internet ?

Cette question peut de prime abord paraître étrange. Pourquoi un médecin aurait-il besoin d’un site Internet, on lui demande d’être compétent avec ses patients, pas d’être présent sur le web.

Les médecins qui ont un site Internet sont rares, le but de cet article est de vous dire pourquoi je le regrette.

L’idée de cet article m’est venue en raison de la collusion de deux éléments. Le premier est la création pour mon cabinet d’un nouveau site Internet. Le second est la réponse de l’un de mes collègues lors d’une réunion consacrée à imaginer le centre médical de demain. Alors que je défendais justement l’idée que les médecins devaient être plus actifs sur le web, il m’a répondu qu’il n’avait pas besoin d’un site internet, qu’il ne cherchait pas de nouveaux patients. Attention, il ne s’agit pas d’un médecin grincheux travaillant au fond d’une vallée perdue, il s’agit d’une personne compétente, ouverte et intelligente.

En entendant sa réponse, je me suis dit que l’on avait peut-être oublié de transmettre aux médecins, durant leur formation, l’importance de répondre aux attentes et besoins de leurs patients. Le but premier d’un site Internet d’un cabinet ou d’un centre médical n’est pas de servir les intérêts des professionnels de santé qui y travaillent, mais plutôt de leurs « clients », de leurs patients.

Les professionnels de la santé sont sensibilisés à l’importance de la communication dans le cadre de la consultation, moins en dehors de celle-ci. La vie des patients ne s’arrête pourtant pas au moment de leur face à face avec leur médecin, leurs besoins en informations non plus.

Donner comme exemple le site de mon cabinet est à l’évidence prétentieux. Je le fais car cela me permet de vous expliquer pourquoi je tiens à ce moyen d’information et de communication.

On trouve sur ce site une présentation générale du cabinet mais aussi des informations pratiques : numéro de téléphone, adresses mail et pour les nouveaux patients un plan d’accès. On y rappelle que nos patients peuvent prendre rendez-vous eux-mêmes par Internet par notre service de prise en rendez-vous en ligne, un service très apprécié dont j’ai parlé dans un autre article (Docteur, votre système est génial).

On trouve aussi sur notre site une page « Urgences » pour que nos patients sachent où et comment prendre rendez-vous si le cabinet est fermé ou qu’il s’agit d’une urgence nécessitant une intervention rapide. Nous avons aussi créé sur notre site une page « Sites Internet pour les patients » pour leur dire quels sites web utiliser pour trouver des informations santé de qualité.

Ce moyen de communication est particulièrement utile en ces temps troublés de pandémie. Nous l’utilisons pour informer au mieux nos patients. Les actualités présentes sur la page d’accueil ont comme objectif de répondre aux questions qu’ils se posent : « Coronavirus, souhaitez-vous vous faire vacciner ? », « Coronavirus, dois-je me faire dépister » et pour finir « Pandémie de coronavirus, où trouver des informations de qualité ? ».

Cette démarche, aussi modeste soit-elle, a comme objectif de mieux informer les patients, de les rendre le plus autonomes possible.

Le monde de la santé est probablement celui où l’on tient le moins compte de ce que l’on appelle « l’expérience utilisateur » pour faire évoluer la prise en charge des patients. Il y a là un énorme potentiel pour améliorer le système de santé, pour le bien des patients mais aussi pour celui des professionnels de la santé.

 

PS: si vous souhaitez être informé de la publication de chaque nouvel article de ce blog, introduisez votre adresse mail sous “Abonnez-vous à ce blog par mail”. 

Dr Jean Gabriel Jeannot

Dr Jean Gabriel Jeannot

Médecin, spécialiste en médecine interne, avec un intérêt particulier pour l’utilisation des technologies de l’information et de la communication en médecine.

9 réponses à “Votre médecin a-t-il un site Internet ?

  1. Bravo pour votre belle éthique. C’est un plaisir d’être au nombre de vos patients. Votre approche est intelligente, rassurante, et très professionnelle. Je suis soufflé d’apprendre que peu de vos confrères pratiquent de même. C’est un peu inquiétant.
    La formation du corps médical devrait imposer cette éthique prônant la participation du patient à la prise en charge de sa santé.

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire. L’exercice de la médecine, mais c’est aussi vrai pour de nombreuses professions, nécessite une remise en question permanente. J’essaye d’aller dans cette direction, avec certainement parfois des erreurs et des maladresses…

      1. Je partage totalement votre point de vue. Je l’ai pratiqué avec bonheur dans ma profession et c’est grâce à cela que j’ai pu atteindre la retraite en ayant envie de continuer.

  2. Excellente idée!
    Aussi utile pour annuler un rendez-vous! ou lorsque les horaires de secrétariat sont incompatibles avec une vie professionnelle, ou perpetuellement surchargés… si si c’est fréquent!

  3. Je partage totalement votre point de vue. Je l’ai pratiqué avec bonheur dans ma profession et c’est grâce à cela que j’ai pu atteindre la retraite en ayant envie de continuer.

  4. Dites cela à des toubibs non- généralistes (donc spécialistes) installés depuis 30, 40 ans et plus dans des cabinets où jamais RIEN n’a été modernisé ou remplacé (sauf quelques appareils), ni poubelle, ni plantes poussiéreuses, ni penderie, ni cartes postales scotchées au mur.
    Le cabinet tournait, les gestes, questions, suivis « roulaient » et se répétaient, les congrès entre spécialistes et le chalet du week-end dans les alpes, les enfants quittant la maison et la messe du dimanche les seuls «changements de décor » de routines poussiéreuses et figées. Y changer quelque chose, s’arrêter enfin, remettre? Que nenni – surtout pas dans le cas d’hommes, surtout pas quand le monde autour de soi n’est jamais entré dans votre quotidien, ni professionnel, ni privé. Non, je n’invente rien.

  5. Merci pour tout votre travail de promotion d’internet pour la médecine.
    Je suis étonné du peu d’intérêt qu’ont de nombreux médecin à utiliser les emails et internet.
    Aux HUG, seul un petit nombre de médecins publient une adresse émail. Ont-ils peur d’être dérangés ?
    Par contre ceux qui utilisent les emails sont alors très efficaces.
    Un généraliste que je connais envoie une réponse automatique qui indique qu’il lui faut cinq jours pour répondre à un émail.
    PS Le site internet de votre cabinet est très bien fait.

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. La communication électronique entre soignant et soigné est un outil qui peut être très efficace mais qui est chronophage. On peut bien sûr regretter que les professionnels de la santé n’utilisent pas plus ce moyen de communication mais je suis surtout impressionné par le fait qu’il ne leur est proposé aucune formation sur ce sujet: utile, pas utile, à quoi faire attention, que fait-on par mail et pas, etc. Il existe pourtant de belles études sur ce sujet et des recommandations très utiles.
      Meilleures salutations
      JG Jeannot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *