Immense défi pour les écologistes français

Des grandes villes écologistes

En France les écologistes ont emporté les élections dans plusieurs grandes villes. Ils arrivent au pouvoir au moment même où nous apprenons que le PIB mondial diminue de 5 % cette année. Toute la Terre fait face à une crise sans précédent. Plusieurs  économistes annonçaient déjà cette crise l’année passée, ou déclaraient que l’économie était maintenue artificiellement en vie depuis 2008. Les catastrophes climatiques ont commencé, il est minuit moins trois pour sauver l’Humanite de la spirale accélérante du changement climatique. Nous avons perdu plus de la moitié d’oiseaux et d’insectes d’Europe, les forêts vierges sont malades partout dans le monde.

L’élection des écologistes réduira probablement le nombre de futurs cancers qui menacent actuellement un Européen sur deux, et qui augmentent. Ils proposent en général de surveiller efficacement la pollution et les additifs toxiques dans l’alimentation. Ils pourraient même promouvoir des comportements sains.

Améliorer l’accès aux aliments locaux

Le confinement pourrait recommencer. Les maires écologistes pourraient s’équiper de camions, acheter la nourriture locale et la ramener en ville, ou créer des bus d’auto-récolte, pour que les aliments produits en France ne soient pas gaspillés, et pour que les Français aient à manger, comme  le conseillait René Pelisson récemment. C’est essentiel.

Emplois utiles ou revenu minimum garanti

Face a la crise mondiale sans précédent il faut créer un grand nombre d’emplois écologiques, sociaux, des emplois dans  le bien-être, des cours de musique, des cours de sport offerts par les villes à leurs habitants qui amélioreraient leur bien-être et leur santé. Il faudrait aussi s’occuper plus du bien-être des enfants, les traiter avec gentillesse, leur permettre une enfance sans stress, remplie de jeux et d’amour. Un revenu minimum garanti serait aussi une bonne solution pour éviter la panique, le désespoir, et les emplois absurdes.

Réutilisation plus écologique des biens

Une diminution du PIB de 5% signifie-t-elle que 5% d’objets en moins sont produits ou vendus cette année? En réalité, il y en a déjà  trop. Du reste, la valeur réelle de nombreuses maisons sur Terre a augmenté, car elles ne seront pas détruites par les ouragans climatiques, où le seront plus tard. Cela dit,  les maires écologistes  pourraient améliorer la recyclage, la réutilisation et la réparation de nombreux objets déjà présents dans la ville. Il faudrait interdire la publicité et favoriser la location (blog précédent selon l’UNPE) .

Production massive d’aliments végétariens

Nous devons limiter la production industrielle de viande. Il faudrait lancer la construction de grandes usines d’aliments végétariens de galettes de lentilles, de nuggets de soja, de saucisses de pois, qui les produiraient très bon marché. En général, il faudrait arrêter les constructions, sauf celles en bois (UNPE, prof. Schellnhuber), résistantes aux ouragans et aux inondations, et utiles à la population.

Je suis sûre qu’ils ont des idées magnifiques.
Les villes françaises deviendront-elles bientôt des jardins d’Eden, remplies d’arbres fruitiers et de fleurs?

Avatar

Dorota Retelska

Dorota Retelska, décrypte les nouvelles du climat. Docteure ès Sciences de l’UNIL, auteure d’Antarctique-Ouest dans le Vide, elle alerte sur les dangers du climat depuis plusieurs années. Elle est active dans plusieurs organisations de défense du climat, entre autres l’Association Climat Genève, Greenpeace, TACA, et le Collectif Climat 2020.

18 réponses à “Immense défi pour les écologistes français

  1. C’est dommage que vous viviez en Suisse et non en France car vous auriez pu vous présenter aux élections municipales pour être élue mairesse écologique d’une ville française ou devenir une conseillère très active pour un des maires écologiques élus récemment. Je comprend votre point de vue écologique mais est-ce réaliste en temps de pandémie, je me pose cette question.

    1. Ce texte présente effectivement toutes les caractéristiques d’un projet d’homme politique français :

      – un noble idéal : sauver l’Humanité (dérivé sous une forme ou une autre)
      – un moyen d’action : l’intervention de l’administration, l’action publique
      – un non dit : combien cela coûterait-il ? (c’est ici que l’on distingue le politique français et le suisse!)
      – un résultat classique : explosion des dépenses et des déficits pour un résultat au mieux médiocre.

      Le défi écologique est effectivement immense et merci à ce blog de nous le rappeler.

      Mais le “yakafocon”, laisser croire que tout est possible, ne permettront pas d’y répondre… et surtout pas la création d’une administration chargée de gérer des flottes de camion, de construire et d’exploiter des usines de production d’aliments,de créer des réseaux de distribution pour lesdits aliments qui existent mais que bien peu achètent aujourd’hui… Et pour un produit qui sera vendu à perte (pardon, très bon marché) !

      1. La crise est déjà là. Les gouvernements européens impriment de l’argent depuis des années pour faire produire des objets que personne ne veut, ils feraient mieux d‘assurer un revenu minimum. L’approvisionnement des villes est une solution aux pénuries dont le risque a été annoncé, et non pas une idée en l’air.

  2. “Une diminution du PIB de 5% signifie-t-elle que 5% d’objets en moins sont produits ou vendus cette année?”
    Le PIB, notion volontairement touffue, inclus les services, les énergies, et bla 🙂

    Mais je ne comprends pas pourquoi les partis écologistes européens ne s’unissent pas pour condamner l’obsolescence programmée, qui est un véritable crime contre l’humanité.
    Une loi qui, j’en suis sûr, rallierait bien d’autres sensibilités que vertes?

    1. cher O.W, Pour comprendre le PIB, il faut saisir la Valeur ajoutée: Tout est gratuit à l’origine, bois, or, diamant. Ce qui permet de fixer un prix c’est le travail occasionné (incluant l’énergie), le besoin (la demande), la qualité et bien sûr la rareté (du produit ou du travail). Au fil de la production ces éléments s’additionnent et cela donne la prix de vente final. (à chaque étape chacun évalue sa marge bénéficiaire….en plus). Bref, le PIB est la somme totale des Val.Ajoutées sur un an. Cela correspond à la somme de tous les points ci-dessus,sur un an pour tous les produits et services, mesurés via l’impôt (TVA).
      une diminution de 5% du PIB reflète donc une baisse des éléments ci-dessus (travail, besoin, qualité, rareté) ou de l’un d’entre eux majoritairement. Les trois derniers n’étant pas vraiment en cause, on peut tabler sur une baisse du travail importante, impliquant….

      1. “Tout est gratuit à l’origine, bois, or, diamant…”

        Evidemment, si vous volez les commodities!!!!!!
        Le problème est tant lä, que même les chinois, les indiens et les russes ont compris comment il fallait faire 🙂

        (pour ne pas parler de ceux qui volent leur propre pays, Afrique, Amlat, Asie… et bla, jusqu’à l’Antarctique).

        1. Gehenne, alias Gayton, je suis lassé des trolls en pleine liberté sur un média qui se veut de “référence”.

          Au lieu de nous faire leurs classes de mkg, ces journaleux ne pourraient-ils pas mettre un peu d’ordre dans leur bassecour?

          Nous dire, par ex. quels sont les capitaux qui leur donnent la pitance, quels partis ils servent et bla… :

          1. Cette remarque m’est venue en lisant la prose de “Nainthermo”.
            Oui, si l’on en croit son billet, 70% des journalistes seraient de gauche.

            Et ta soeur, ducon?
            Les artistes sont à 90% de gôche.

            Tu as un frère, fils illégitime de Couchepin, ducon morginois?

  3. Les Français ont certes élu un certain nombre de maires de tendance écolo. Peut-on en conclure que les Français adhèrent au programme “vert” ? Il est permis d’en douter au vu des réactions à des mesures contraignantes – mais très soft – dans le domaine des transports par exemple. La motivation de ces élections est probablement multi-factorielles: a-t-on voté POUR un “vert” ou CONTRE son opposant ? Voulait-on donner une leçon au président Macron – intelligent, mais de plus en plus détesté par son peuple – en faisant mordre la poussière aux candidats LRM ?
    Une analyse bien plus fine et nuancée sera nécessaire pour mesurer la part réelle d’une montée des convictions écologiques parmi les citoyens de l’hexagone.

  4. Pffff, je trouve même pas le courage d’écrire quoique ce soit à votre article.

    C’est vivre sur un nuage de lait, un mélange entre le monde des bisounours et celui de polly pocket.

    Indice pour vous : la gauche détruit tout ce qu’elle touche.

    1. Je dirais en fait que les partis de droite financés par des multinationales détruisent toute la Terre. Noam Chomsky a récemment dit que le part républicain américain est l’organisation la plus dangereuse de la Planète, car sa politique est la plus nuisible pour la Terre. Je suis immensément heureuse du résultat des élections françaises, ils ont choisi des personnes qui vont assurer les conditions de vie des français dans une situation catastrophique dont la droite est responsable

      1. Ah oui, celui qui considère qu’il n’y a aucune preuve que ben laden soit derrière les attentants de 2001 ?
        C’est vrai que pour l’anarchiste les crimes du méchant oncle sam sont nettement plus importants que ceux des khmers rouges.
        Mais bon, entre gens de gauche pas étonnant que vous vous retrouviez.
        Le nuage de lait, n’oubliez pas, le nuage de lait.

  5. C’est effectivement un défi de refaire l’unité des français. Est-ce vraiment pour leur idées qu’un certain nombre de maires écolos ont été élus? Macron est détesté, le parti socialiste a sombré avec Hollande, à droite la condamnation de Fillon n’a pas sussité la moindre réaction d’humilité. Donc le champs est libre pour une nouvelle expérimentation politique. Cela ne démontre rien sur les convictions écologiques des Français. On peut surtout se réjouir que l’extrême droite n’en ai pas profité.
    Pourtant, le système D des Français est un merveilleux potentiel pour le changement des habitudes de consommation. Le monde à besoin d’une société débrouillarde et créative pour évoluer par le bas… et où imaginer cela mieux qu’en France?

  6. ”…créer un grand nombre d’emplois écologiques, sociaux, des emplois dans le bien-être, des cours de musique, des cours de sport offerts par les villes à leurs habitants …. Il faudrait aussi s’occuper plus du bien-être des enfants, les traiter avec gentillesse, leur permettre une enfance sans stress, remplie de jeux et d’amour. Un revenu minimum garanti serait aussi une bonne solution pour éviter la panique, le désespoir, et les emplois absurdes.”

    Bravo, bonnes idées! J’ai juste une question: vous faites tout ç.a commnent? Avec quel argent?

    Vous êtes super vous. On aurait envie de vous élire et immédiatement tous les problèmes seraient résolus. Vous arriveriez avec votre baguette magique, et vous diriez abracadabra, et tout irait de nouveau bien.

    Comme dirait Nabilla : ”allô, mais allô quoi!”

    1. Je crois que l’Europe imprime déjà de l’argent qu’elle injecte dans le système , dans les grandes entreprises Françaises , les Banques qui ont donné trop de crédits, ils pourraient peut-être imprimer de l’argent pour des salaires ou un revenu minimum. Nous allons au devant de gros problèmes, et les gouvernements devront trouver des nouvelles solutions. En réalité ils ont la possibilité de la création monétaire, de nationaliser, de fixer les prix ou des taxes… Nous allons voir beaucoup de changements

      1. Ca serait peut-être une idée si vous alliez suivre un cours élémentaire d’économie politique. Vous apprendriez que ça ne suffirait pas que les gouvernements imprime beaucoup d’argent pour le donner à tous ceux qui en ont envie. Et même ça pourrait causer un désastre.

    2. Le monde investit un argent de papier frelaté à crédit de ses banques centrales (déja depuis 2009) pour sauver… grâce au bon peuple,
      ses bourses, ses pétrolières et ses banques, en prétextant sauver les retraites, alors, allô quoi, debilla 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *