Le Pape François veut rencontrer Poutine

Le pape François a nommé ambassadeurs de la paix la diva russo-géorgienne Svetlana Kasyan et son mari Leonid Sevastianov directeur exécutif de la fondation Saint Grégoire le Théologien, liée au patriarcat de Moscou, et également président de l’Union mondiale des vieux croyants . Le pape compte sur le couple pour préparer sa venue à Moscou. C’est ce que vient de révéler «Novaya gazeta. Europa», le célèbre journal d’opposition russe, aujourd’hui en exil.

Le pape François entretient une longue amitié avec Svetlana Kasyan. Elle est née en Géorgie dans une famille yézidie qui s’est installée en Azerbaïdjan, où elle a commencé des études musicales avant de les poursuivre à Moscou Elle a alors commencé une carrière internationale de chanteuse d’opéra . Elle est aujourd’hui établie à Moscou et s’est convertie à l’orthodoxie. A l’occasion d’une tournée en Italie, elle a fait la connaissance du pape qui lui a accordé une audience en novembre 2013. Il l’a également reçue en octobre 2017 et décembre 2018.

Pour son 35e anniversaire, le pape lui a décerné l’ordre de Saint Sylvestre et l’a à nouveau reçue au Vatican en juillet 2019. Elle aurait été hébergée à la maison Saint-Marthe. Elle l’a invité à se rendre en Russie et à lui rendre personnellement visite chez elle. Elle affirme que le pape lui a alors offert une relique : un morceau de tissu contemporain sur lequel la face du Christ est brodée avec des fils provenant du Linceul de Turin. Le Patriarcat de Moscou a émis des doutes sur ce cadeau et a ajouté que l’invitation de la chanteuse n’engageait qu’elle. Pour son 85e anniversaire, elle lui a envoyé son dernier album, intitulé Tutti fratelli.

Et, enfin, il lui a accordé une nouvelle audience le 11 janvier. Les notes figurent dans le premier commentaire. Et voilà qu’il a fait envoyer au couple une lettre de sa main pour le charger de cette mission de paix.

 

Dominique Fabien Rimaz

D'origine fribourgeoise et italienne, né à Bôle (Neuchâtel), Dominique Fabien Rimaz se rêvait pilote militaire. Il passera d'abord par une formation en chimie puis en sciences politiques pour devenir un jour journaliste. Rattrapé par la vocation, il est aujourd’hui prêtre en Veveyse et aumônier des hôpitaux à Fribourg.

3 réponses à “Le Pape François veut rencontrer Poutine

  1. Je pense que la rencontre aura lieu parce que les quatre personnes, le pape François, les envoyés qu’il a désigné, et le président Poutine sont des personnes authentiques. Une condition nécessaire, pas suffisante, mais qui permet d’avoir de l’espoir. Cela vous choque-t-il que Poutine m’apparaisse authentique ? Je pense que lorsque vous étiez pilote à l’Armée, à côté de la passion pour l’aviation, vous avez certainement questionné le président pacifique du ciel et de la terre dans ce sens : votre authenticité. Je voudrais tant qui vous aie répondu et que vous nous disiez quoi…

  2. Notre Pape François est très humain! Je trouve beau qu’il ait ses amitiés et qu’il compte sur ce couple pour construire la paix! La paix est le fruit de nos efforts et se construit à travers chaque personne et pas seulement par le Pape!

  3. Je ne comprend pas que le Pape ne se soit pas encore rendu de lui-même à Moscou faire le siège du Kremlin pour rencontrer Poutine et y aller avec la chef de l’église Orthodoxe.

    C’est avec des actions inattendues de ce genre qu’il peut espérer faire bouger les choses, pas avec des intentions diplomatiques. Actuellement il est totalement inaudible sur le sujet.
    Jean-Paul II était bien plus actif à l’époque de Solidarnosc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *