Patriarcat tu as bien failli me tuer…

Patriarcat tu as bien failli me tuer…

Première dans une lignée de femmes à m’émanciper. On me disait que je n’étais pas faite pour les études, que je devais être gentille mais pas trop jolie car je risquais d’attirer le danger.
À 18 ans j’ai décidé alors d’être mère ainsi sûrement j’allais trouver ma place de «femme ».

Le père de mon fils est devenu violent. J’ai décidé de quitter d’urgence avec mon fils le domicile conjugal le jour où ça aurait pu être le dernier. J’étais certaine que la police et la justice de mon pays allaient me défendre, m’aider et punir l’auteur. Eh bien non… double peine pour moi! La plainte a été classée sans recours possible malgré un constat médical des cartes de protection. La police m’avait prévenue, s’il n’y a pas de couteau, de sang ni de témoin, l’affaire est classée même en cas de tentative de meurtre. De plus, j’ai été condamnée à payer les 8 mois de loyer du père de mon fils qui a vécu dans notre logement alors que j’étais dans un foyer d’accueil avec notre fils d’un an, que j’étais sans travail et que j’avais 20 ans.

Aujourd’hui j’ai 38 ans je me suis battue seule pour arriver là ou je suis.

Je fais grève pour dire STOP à tant d’inégalités!!

Pour ma fille et toutes les jeunes filles…

Une femme de Genève pour toutes les femmes du monde…

Anna

Le Collectif genevois de la Grève féministe / Grève des femmes

Le Collectif genevois de la Grève féministe / Grève des femmes

Le Collectif genevois de la Grève féministe / Grève des femmes s'est constitué il y a un an en préparation de la Grève nationale du 14 juin 2019. Il regroupe des femmes* de tous âges et de tous horizons: migrantes et suisses, employées et mères au foyer, vieilles dames indignées et retraitées, collégiennes et étudiantes, politiques et apolitiques, féministes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *