Les meufS : groupe féministe d’élèves du secondaire II

Les meufS sont un groupe d’élèves du secondaire II souhaitant réellement faire un changement dans les établissements tels que le collège, l’école de commerce, l’école de culture générale et les écoles professionnelles. Composé de 1 à 3 représentante.x.s par établissement, les meufS souhaitent donner aux élèves une plateforme féministe ouverte, où l’on peut discuter de féminisme, d’expériences personnelles et des problèmes dans les écoles.

Les buts des meufS incluent le combat contre le harcèlement sexuel et sexiste dans les écoles, créer un espace sûr et ouvert pour les élèves souhaitant témoigner ou discuter de problématiques féministes et sensibiliser les profs et les élèves par rapport au harcèlement sexiste et sexuel. En plus de cela, les meufS sont également solidaires avec les femmes* plus exposées aux violences sexistes et sexuelles tels que les mères ou les femmes dans les lieux de travails, étant nous-mêmes sur le point d’entrer dans la vie active. Les meufS participent également à la grève des femmes* du 14 juin et organisent des activités pour les élèves du secondaire II ce jour-là.

Ce groupe féministe est né principalement de la constatation du harcèlement sexuel et sexiste dans le écoles que ce soit sous forme de commentaires déplacés sur la tenue ou le corps, de phrases sexistes ou même de comportements gênants. Avec cela est venu la constatation que ces comportements étaient normalisés, que ce soit du côté des élèves ou des profs, et que les élèves se sentaient souvent impuissants face à une hiérarchie et direction puissante. Notre déception envers ce système nous a poussé à créer les meufS, afin de mettre fin, une bonne fois pour toute, aux problèmes liés au genre dans les établissements du secondaire II.

 

Les MEUFS

Le Collectif genevois de la Grève féministe / Grève des femmes

Le Collectif genevois de la Grève féministe / Grève des femmes

Le Collectif genevois de la Grève féministe / Grève des femmes s'est constitué il y a un an en préparation de la Grève nationale du 14 juin 2019. Il regroupe des femmes* de tous âges et de tous horizons: migrantes et suisses, employées et mères au foyer, vieilles dames indignées et retraitées, collégiennes et étudiantes, politiques et apolitiques, féministes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *