La transition numérique: une opportunité pour innover!

Les entreprises vaudoises avancent sur le chemin de la digitalisation! A l’heure où la transition numérique s’accélère et touchera très bientôt un nombre beaucoup plus important de sociétés qu’aujourd’hui, les PME prennent conscience du phénomène. En effet, selon une récente enquête commandée par la CVCI à l’institut de sondage M.I.S Trend, plus de deux tiers des 388 entreprises sondées ont déjà entendu parler du concept d'”industrie 4.0″ ou de “numérisation de l’économie”. Des résultats encourageants qui sont néanmoins contrebalancés par le manque d’informations disponibles sur cette thématique. Un réel obstacle pour 60% des interrogés. Et ce n’est pas faute de consacrer du temps à se documenter sur la digitalisation: près de deux tiers des participants assurent s’informer un peu ou beaucoup. Il est sans doute possible d’expliquer cela par l’absence d’une documentation structurée, sur une thématique encore relativement récente et peu étudiée. Des informations encore trop lacunaires qui poussent les entrepreneurs à se renseigner principalement sur Internet ou dans les médias.

Un verdict sans appel

Dans un contexte ou la numérisation des activités intègre des concepts comme l’Internet des objets, le bigdata, la robotique, les applications mobiles ou les réseaux sociaux, il faut insister sur les opportunités de cette transition. D’ailleurs, les entrepreneurs ne s’y trompent pas et le verdict est sans appel: 60% des sociétés vaudoises voient dans la transition numérique une chance contre 16 % un risque. Les 24% restants ne se prononcent pas. Les effets les plus positifs évoqués sont notamment l’augmentation de l’efficacité, la possibilité de mieux adapter les produits à la demande, la réduction des coûts de production et de distribution et l’amélioration de la capacité concurrentielle en général.

Conséquences sur l’emploi

Et les points négatifs? Si une majorité d’entreprises craignent pour la protection des données et le droit du travail, elles sont partagées quant aux conséquences sur l’emploi.  En effet, l’impact sur les effectifs a été ou serait neutre pour 52% des répondants. En dépit de la persistance d’un franc fort et de conditions-cadres toujours plus menacées, la transition numérique représente une réelle opportunité pour notre économie. Il est donc nécessaire que la CVCI soutienne activement cette transition, afin d’encourager l’innovation et garantir la compétitivité de nos entreprises.

 

Ci-dessus, un exemple de résultat obtenu grâce à l’enquête commandée par la CVCI à l’institut de sondage M.I.S Trend.

Claudine Amstein

Claudine Amstein

Claudine Amstein est la directrice de la Chambre vaudois du commerce et de l’industrie, depuis 2005. Après avoir été juriste et secrétaire générale de la Chambre vaudoise immobilière, elle en reprend la direction en 1993. Elle a été constituante au Grand Conseil vaudois, avant d’en être députée pendant 10 ans. Elle est très engagée dans les associations faîtières de l'économie suisse.

Une réponse à “La transition numérique: une opportunité pour innover!

  1. C’est certain que ces nouvelles tendances sont pour le moment très abstrait et leur application pas encore mature. Je pense que ce serait intéressant de refaire ce genre de sondage une fois que les conséquences de ces développements deviennent plus concrètes et moins théoriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *