L’union fait la force olympique

Une Suisse occidentale unie déclare sa flamme aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2026! Ce matin, le projet «The Swiss Made Winter Games», qui regroupe celui initié en Valais par Christian Constantin et celui mené par la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI), a été dévoilé à Lausanne. L’association Objectif 2026, créée par les porteurs de ce projet, déposera officiellement une lettre d'intérêt auprès de Swiss Olympic le 31 mai prochain. Cette candidature rassemble des personnalités du monde du sport, de l’économie et de la recherche. «The Swiss Made Winter Games», qui se veut résolument participatif, entend fédérer les talents et les richesses de l’ensemble de la Suisse occidentale autour d'un magnifique projet porteur d'avenir.

Objectif 2026 conduit actuellement une série de rencontres avec les collectivités publiques et le secteur privé. Pour l'association, la Suisse occidentale dispose d'atouts indéniables qui permettraient un retour des Jeux olympiques à la montagne, 78 ans après la dernière édition ayant eu lieu en Suisse, à Saint-Moritz en 1948.

Du point de vue économique, l'organisation des Jeux olympiques en Suisse occidentale représente un budget de près de deux milliards de francs, auquel le CIO contribuera pour près de la moitié. Cette somme constituerait à l'évidence une manne bienvenue pour les régions concernées, avec à la clé des retombées appréciables pour un secteur touristique soumis à une concurrence toujours plus vive, notamment en raison de la cherté du franc. Les images de nos cimes enneigées et de nos panoramas incomparables, relayées dans le monde entier, rappelleraient aux amateurs d'espaces préservés à quel point la Suisse demeure une destination incontournable.

Cette candidature met d'ailleurs l'accent sur le développement durable et s'inscrit parfaitement dans la volonté déclarée du CIO de revenir à des Jeux à taille humaine et à des coûts raisonnables. La démesure des récents JO de Sotchi est encore dans toutes les mémoires… Le groupe de travail qui planche sur ce projet pourrait, de surcroît, profiter de l'expérience accumulée par les organisateurs des Jeux olympiques de la jeunesse, qui se tiendront dans les Alpes vaudoises en 2020.

Du point de vue sportif, enfin, il est indéniable que ce projet susciterait un grand enthousiasme auprès des jeunes gens avides de performances et d'émotions. Personne n'a oublié le triomphe des skieuses et skieurs suisses lors des Mondiaux de Crans-Montana en 1987, sans parler de la médaille d'or de Didier Défago à Vancouver en 2010. On peut ainsi espérer qu'aux côtés de la Vaudoise Charlotte Chable et du Valaisan Anthony Bonvin, grands espoirs actuels du Cirque blanc, les nouveaux Zurbriggen, Gaspoz et autres Walliser pourraient émerger d'ici à dix ans!

«The Swiss Made Winter Games» constituerait à n'en pas douter une formidable opportunité de vivre des JO d'hiver au cœur des Alpes, entre tradition et modernité.

Claudine Amstein

Claudine Amstein

Claudine Amstein est la directrice de la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie, depuis 2005. Après avoir été juriste et secrétaire générale de la Chambre vaudoise immobilière, elle en reprend la direction en 1993. Elle a été constituante au Grand Conseil vaudois, avant d’en être députée pendant 10 ans. Elle est très engagée dans les associations faîtières de l'économie suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *