Nestlé, 150 ans d’ancrage vaudois

Nestlé célèbre cette année les 150 ans de son implantation à Vevey. Cet anniversaire vaut infiniment mieux que le reportage consacré dernièrement à l'événement par le «19:30», où l'on insistait plus sur le sobriquet dont certains Veveysans affublent les employés de Nestlé que sur l'apport très important de cette firme à l'économie vaudoise en général. Cette séquence pour le moins orientée a même suscité une interpellation au Grand Conseil. Mais zappons…

C'est donc en 1866 que le pharmacien Henri Nestlé a fondé sa société éponyme après avoir élaboré une farine lactée destinée à nourrir les nouveau-nés que les mères ne peuvent pas allaiter. Depuis lors, beaucoup de lait a coulé dans les biberons du monde entier et d'eau sous les ponts de la Veveyse. Nestlé est devenue, au fil des décennies, l'une des entreprises internationales les plus performantes au monde et emploie actuellement 3000 personnes provenant souvent d'horizons divers, entre Vevey et La Tour-de-Peilz.

Ces employés, qu'ils viennent notamment des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et d'Inde, participent à l'essor de la région, et c'est heureux! Si tous n'ont pas intégré une chorale ou un club sportif, ils prennent part à la vie locale à leur manière, en amenant leur diversité sur la Riviera vaudoise et en faisant eux aussi vivre les commerces du coin. Cet échange est profitable à tous. Promenez-vous le samedi matin au marché sur la Grande Place et tendez l'oreille: un français mâtiné d'accent anglais flotte au gré des stands aussi sûrement que les fruits et légumes exhalent leurs parfums sur les étals des marchands.

Nestlé est lié à la Riviera et entend bien le rester. On en veut pour preuve l'inauguration, en avril dernier, d'un complexe administratif qui accueille 700 employés à La Tour-de-Peilz. Pour marquer durablement son ancrage régional plus que séculaire, l'entreprise va par ailleurs ouvrir le mois prochain le «Nest», son centre de rencontre et de découverte dans les bâtiments historiques d’Henri Nestlé à Vevey. Ce lieu d’échange destiné au public ravira, soyons-en certains, autant les amateurs de douceurs que les passionnés de la riche histoire industrielle de notre pays.

Ce magnifique écrin dit mieux que tous les mots le dynamisme et l'importance de cette entreprise pour le canton. Car Nestlé, ce ne sont pas seulement des emplois directs sur le site, mais ce sont aussi des places de travail générées au sein des nombreuses PME vaudoises qui sont en relation commerciale avec le géant veveysan.

C'est donc avec un très grand plaisir que la CVCI voit cette entreprise souffler ses 150 bougies. Souhaitons-lui bon souffle et, surtout, bon vent, au bénéfice de la prospérité du canton!

Claudine Amstein

Claudine Amstein

Claudine Amstein est la directrice de la Chambre vaudois du commerce et de l’industrie, depuis 2005. Après avoir été juriste et secrétaire générale de la Chambre vaudoise immobilière, elle en reprend la direction en 1993. Elle a été constituante au Grand Conseil vaudois, avant d’en être députée pendant 10 ans. Elle est très engagée dans les associations faîtières de l'économie suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *