Enfin un livre sur l’histoire du Conseil municipal de la Ville de Genève

Le Mémorial, chronique d’une ville qui s’écrit au présent. Travaux d’histoire sur le Conseil municipal de la Ville de Genève.

Jorge Gajardo (dir.), Christophe Vuilleumier, Philippe Berger, Allison Huetz, Claire Méjean, Hansjörg Roth, Baptiste Antoniazza, Paulos Asfaha, Lauriane Savoy, Sarah Scholl, Gérard Duc. Préface d’Uzma Khamis Vannini et Amar Madani. Avant-propos d’Isabelle Roch-Pentucci. Stéphane Pecorini (photographe)

 

C’est un ouvrage sur un sujet largement inédit qui vient de sortir de presse, l’histoire du Conseil municipal de la Ville de Genève.

Fondé sur plusieurs sources, et plus particulièrement sur le Mémorial du Conseil municipal – un corpus qui retranscrit fidèlement les séances plénières depuis 180 ans – ce livre est le fruit des efforts du secrétariat du Conseil municipal de la Ville de Genève conjugués aux recherches d’une dizaine d’historiens et des services qui se sont investis dans ce projet.

 

 

 

La Corraterie, Alexandre Calame/Jacques Freydid, 1835 [CIG]

 

 

Il est rare – et cela mérite d’être souligné – qu’une institution politique entame un tel travail par nature introspectif. Car ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil municipal lui-même qui estimait que son histoire méritait que l’on s’y attarde. Et le résultat est probant ; identité communale et lieux de pouvoir, cimetières, espaces verts, fusion des communes, profil des élus, rapport du Conseil municipal au monde, premières femmes élues, etc…, nombreuses sont les thématiques abordées par les chercheurs qui se sont penchés sur les archives durant plus d’une année.

 

 

 

 

Projet jamais réalisé d’Hôtel municipal, Joseph Marschall, 1902.

 

 

 

A relever également, pour les esprits chagrins, que ce livre ne relève pas d’une démarche visant à glorifier une instance politique, bien au contraire ; les textes se révèlent dénués de toute compromission et dépourvus d’éloges à bien plaire, mais proposent plutôt des regards critiques laissant apprécier les perspectives, des références académiques, et un ton accessible à tout un chacun mettant en lumière des aspects originaux de la démocratie municipale. Bien entendu, toutes les facettes de cette histoire ne pouvaient être évoquées dans un seul livre et les sujets méritant d’être explorés demeurent encore multiples ; quelles furent, par exemple, les dynamiques au sein du Conseil municipal et ses actions officielles et officieuses durant les deux conflits mondiaux ; comment les relations du Conseil municipal et du parlement cantonal évoluèrent-elles au cours du XXème siècle ; les relations entre le Conseil municipal et le Conseil administratif connurent-elles des fluctuations ?

Les chercheurs auront à l’avenir encore de belles problématiques à étudier grâce à ce premier pas qui vient d’être réalisé et qu’on ne peut que saluer.

Le livre peut être obtenu gratuitement, sur demande à l’adresse: [email protected]

 

 

 

Christophe Vuilleumier

Christophe Vuilleumier est un historien suisse, actif dans le domaine éditorial, et membre de plusieurs comités de sociétés savantes, notamment de la Société suisse d'histoire. On lui doit plusieurs contributions sur l’histoire helvétique du XVIIème siècle et du XXème siècle, dont certaines sont devenues des références.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *