L’histoire de l’ONU et les 44 auteurs, un livre ambitieux sans concessions

44 auteurs, pas moins, historiens pour les uns, fonctionnaires internationaux pour les autres, anciens Conseillers d’Etat pour certains, ont pris part à ce livre en deux volumes sur l’histoire des organisations internationales. Depuis leurs origines, avec la fondation de la SDN en 1919, jusqu’aux derniers défis que l’ONU relève à présent, les organisations internationales sont passées au crible d’observateurs qui ont su garder une objectivité remarquable. Car si les actions extraordinaires développées force de négociations et d’efforts sont évoquées avec parfois de nombreux détails, les échecs et les ornières dans lesquels la SDN et l’ONU se sont enfoncées ne sont pas non plus oubliés. Programmes visant au maintien de la paix, décolonisation, implication dans la lutte contre l’esclavage, migration, désarmement, place de Genève sur l’échiquier international, entrée de l’URSS dans le multilatéralisme, etc…, le livre fourmille de thématiques et de précisions qui relèvent toutes de la grande Histoire. Que ce soit la création du passeport Nansen, la tenue de la honteuse Conférence d’Evian de juillet 1938, le développement de l’OIT ou l’assassinat du secrétaire général de l’ONU Dag Hammarskjöld le 18 septembre 1961, les textes évoquent sous des angles multiples l’un des projets les plus ambitieux de l’humanité, soit la tentative de créer et maintenir une cohésion des peuples dans un monde – pour évoquer Fabienne Servan-Schreiber – ressemblant plus à une tour de Babel en feu depuis des siècles. Bien entendu, certains regretteront le caractère très occidental des auteurs entraînant sans doute un regard européocentré et l’on pourrait se demander quelle serait la vision d’un historien aborigène ou algonquin sur cette construction dominée par un conseil de sécurité au sein duquel seules les grandes puissances disposent du droit de veto. Mais il convient également de noter que ce projet est né de sphères presque exclusivement genevoises et qu’il a dès lors concentré les forces disponibles à sa portée. Un bien beau résultat que ce livre, quoi qu’il en soit, publié aux éditions Suzanne Hurter.

 

Olga Hidalgo-Weber et Bernard Lescaze (s.d.), 100 ans de multilatéralisme à Genève. De la SDN à l’ONU, Genève, Editions Suzanne Hurter, 2020

Auteurs : Burrin Philippe – Cendre Anne – Clavin Patricia – Courtiau Catherine – Cramer Robert – Droux Joëlle – Finaud Marc – Guieu Jean-Michel – Gurry Francis – Hanhimaki Jussi – Herrmann Irène – Hidalgo-Weber Olga – Hoehtker Dorothea – Hofstetter Rita – Jarraud Michel – Karaman Ece – Keese Alexander – Kickbusch Ilona – Kökény Mihály – Kolb Robert – Kossar Kamran – Kott Sandrine – Lescaze Bernard – Lynch Dungy Madeleine – Møller Michael – Niggli Nicholas – Paillette Céline – Pernet Corinne – Piguet Myriam – Roth Antoine – Schulz Matthias – Segond Guy-Olivier – Stinsky Daniel – Tapiola Kari – Thébaud Françoise – Tournès Ludovic – Valovaya Tatiana – Viney-Wood Rebecca – Vuilleumier Christophe – Warner Daniel – Yeddes Samir – Yilmaz Ozcan – Zellweger Valentin – Zoller Adrien-Claude

 

https://www.editions-hurter.ch/produit/100-ans-de-multilateralisme-a-geneve-de-la-sdn-a-lonu/

Christophe Vuilleumier

Christophe Vuilleumier

Christophe Vuilleumier est un historien suisse, actif dans le domaine éditorial, et membre de plusieurs comités de sociétés savantes, notamment de la Société suisse d'histoire. On lui doit plusieurs contributions sur l’histoire helvétique du XVIIème siècle et du XXème siècle, dont certaines sont devenues des références.

Une réponse à “L’histoire de l’ONU et les 44 auteurs, un livre ambitieux sans concessions

  1. N’ai pas lu ce livre, mais vous avez raison de dire que c’est un avis occidental, forcément.

    Ayant travaillé à l’ONU, le problème n’est pas tant Occident versus Emergent, mais le fait que les pays émergents envoient les mieux nés, même si aucun talent, et non pas des esprits à même de tirer leur pays hors de l’ornière.

    Et tout ça est bien calculé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *