Un lieu consacré à la culture du bâti verra le jour au sein de plateforme10, le pôle muséal en construction à Lausanne.

 

Si le soutien apporté par le Canton de Vaud à la CUB, la nouvelle fondation dédiée à l’architecture, l’ingénierie, l’urbanisme et le paysage, semblait timide, hier matin sur le chantier du pôle muséal lausannois, il n’en était pas moins déterminé, comme en atteste la présence de deux conseillers d’Etat, Pascal Broulis et Anne-Catherine Lyon, venus saluer l’initiative.
Plateforme10 accueillera à terme la toute nouvelle institution dédiée à la culture du bâti.

A ce jour, la CUB représente plus de 17 institutions partenaires , plusieurs mois de travail acharné et une équipe de pilotage d’une grande efficacité, compte tenu des enjeux et de la complexité à réunir tout ce monde autour d’un programme unique.

 

Impression

 

L’objectif est de mettre en place une institution qui porte l’ambition d’être à la fois un lieu de réflexion sur l’architecture et un espace de médiation autour des principaux projets portés par la ville de Lausanne et le canton de Vaud.
Un lieu qui pourra accueillir de grandes expositions d’architecture et des présentations plus pointues sur des sujets d’aménagement susceptibles de faire débat.

A la fois musée d’architecture et lieu de débat, la CUB à vocation à répondre à une aspiration croissante des habitants du canton à prendre part à l’élaboration de leur cadre de vie.

Acte inaugural de cette fondation: une exposition sur deux sites, Archizoom et le F’ar, consacrée à l’architecte suisse Hannes Meyer, membre éminent du Bauhaus.

Un dossier complet tant sur l’exposition que sur la création de la CUB est à consulter dans le numéro spécial de la revue Tracés distribué gratuitement sur les deux sites de l’exposition.

Une page de crowdfunding a été créée pour soutenir cette première exposition. https://wemakeit.com/projects/exposition-co-op

 

les 17 membres fondateurs de la CUB : SIA, USIC, ACM, FAS, ENAC, Archizoom, F’ar, FSAP, FSU, Entrepreneurs, GPA-SO , Interassar, OSA, Patrimoine Suisse, Tracés , UPIAV, Swiss Engineering.

Christophe Catsaros

Rédacteur en chef de la revue Tracés de 2011 à 2018, Christophe Catsaros est critique d'art et d’architecture indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *