Culture du vélo à New York : de Mad Max à Amélie Poulain.

DSC_0118

 

New York est-elle cyclo-compatible ? Un simple coup d’œil sur une carte de la ville suffirait à répondre par la négative. La trame orthogonale et la récurrence des croisements qu’elle induit ne privilégient pas la fluidité des parcours cyclistes. A ce défaut de fabrication s’ajoute l’identité de la rue new-yorkaise et le nombre d’automobiles qu’on y rencontre : à New York, cette ville-quai conçue comme une gigantesque zone de déchargement, les camions sont nombreux. Un cycliste s’expose donc avant tout à un pénible slalom entre des seize tonnes et des automobilistes frustrés.

DSC_0123

s ces raisons, sans parler de la rigueur du climat rude (hiver moscovite, été madrilène), en ont fait une ville peu avenante pour les cyclistes. Seules osaient s’y aventurer en vélo d’étranges créatures sur des cycles cabossés, rouillés, repeints, solides mais très éloignés des critères esthétiques du dandysme cycliste européen. Ces cyclistes de la première heure, sortis de l’imaginaire d’un film de science fiction post-apocalyptique, livrèrent une lutte féroce pour avoir le droit d’exister sur la chaussée new- yorkaise.

Cela est en train de changer avec la création d’un réseau d’axes cyclables sur de nombreuses avenues et l’extension du réseau de vélos en libre service. Aux bike-warriors camouflés sous leur cagoule, sont venus s’ajouter de gentils pédaleurs, touristes et autres amateurs de promenades qui commencent à peser dans la balance.

Indice immanquable du rôle gentrificateur du vélo en libre service, celui de New York sponsorisé par Citybank, ne couvre pas la partie nord de Manhattan. Harlem, peuplé majoritairement d’afro-américains, devra attendre la prochaine vague de spéculation immobilière pour pouvoir pédaler à moindre frais.

Christophe Catsaros

Christophe Catsaros

Critique d'art et d’architecture, Christophe Catsaros a étudié la philosophie à l’Université de Nanterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *