La vie dans le temps

Regrettez-vous d’avoir un jour laisser le temps vous rattraper ? Avez-vous vu le temps défiler? En psychologie, le temps est étroitement lié à des émotions. La peur du temps : d’en perdre, de ne pas le rentabiliser, de se projeter dans l’inconnu ou encore d’être affecté par le passé. Ces notions sont rattachées à nos pensées. Leur répétition renforce vos croyances, parfois absurdes quand on les décortique. Hasard ?

Demain est incertain

Enfant, j’avais un plan : je voulais devenir chirurgienne du cœur, me marier, avoir des enfants.

Je n’ai jamais pris le temps de vivre pleinement, jusqu’à ce maudit jour de 2008.

Mon heure était-elle arrivée ?

L’inconcevable survient.

C’est l’accident. Il y a 13 ans.

Les minutes sont comptées.

Il fallait me sauver.

J’ai été opéré. Ma tête a été coupée.

Le temps, mon temps est suspendu.

Coma profond.

Le temps s’est arrêté.

Ces mois de temps mort m’ont épargnée d’une grande souffrance. La perte de mémoire m’a protégée.

Réapprendre tous les gestes les plus simples du quotidien m’a demandé passablement de temps. Pour surmonter un imprévu, il faut s’en laisser, à condition de l’utiliser à bon escient.

Redonnant du sens à ma vie, chaque progrès, aussi petit ou grand qu’il soit, était un tremplin. Bien que les médecins ne les voyaient pas toujours, je les considérais et les utilisaient comme auto-motivation. Pour me rétablir le plus vite possible. Pour optimiser le temps. Pouvez-vous en bénéficier ?

Tirer profit du temps

Les temps changent. Une nouvelle vie a commencé. Je n’ai jamais cherché à retrouver le temps que j’avais perdu. Ni à me projeter dans l’avenir, ce qui aurait été terriblement angoissant. Il me fallait vivre le moment présent.

Retournant à la compétition équestre, c’était le moment de me rapprocher de mon rêve d’enfant.  Certes, autrement. Ayant des difficultés motrices et visuelles, le handicap m’aura permis de me forger et d’expérimenter la vie différemment. Je l’ai utilisé comme un avantage et non comme un inconvénient.

Pas de temps à perdre. Suite aux Jeux paralympiques de Rio 2016, j’avais envie d’un nouveau défi : courir. Chaque chose à son temps. Durant trois ans, j’ai vécu plusieurs blessures. J’ai consacré ma vie à cette activité. En m’entraînant des heures infinies pour réaliser le temps souhaité, mon meilleur temps m’a permis d’arriver à un haut niveau.

Pour atteindre son objectif, on doit, souvent, passer par des nouvelles épreuves. J’ai toujours cru, sans jamais avoir aucune certitude de réussite, que j’y parviendrai avec le temps. On a toujours le choix : laisser le temps péniblement passer ou entreprendre et se donner la chance d’y arriver. Mais il y a aussi un risque : ne plus réussir à le renouveler, le temps n’étant pas une solution à tout.

Évoluer avec le temps

En mars dernier, j’ai chuté. Un jugement objectif du risque m’a poussé à prendre mes responsabilités et à m’arrêter. A mettre fin à ma carrière de sprint. Toujours à la recherche de nouveaux défis, en les relevant, j’ai une dose de satisfaction et de motivation supplémentaire à y gagner. Comment pourrais-je à l’avenir continuer ?

Engagée pour défendre différentes causes et intérêts, il était évident de choisir un milieu qui me permettrait de m’impliquer pour les personnes qui m’ont tant aidé. D’où mon récent engagement politique. Je sais que tout ne sera pas rose ; mais tout a un sens. Ne voulant pas inutilement laisser le temps passer, je souhaite le dédier à aider, inspirer, œuvrer pour la société.

Comment atteindre son objectif ? Essayer, c’est se donner la chance d’y arriver. Il faut du courage pour affronter l’inconnu. Cela nécessite beaucoup d’efforts et de détermination. Une perte de temps ? Non, on apprend. Ce faisant, vous en gagnerez même. Tirez une conclusion constructive de chaque expérience. Bien que ladite épreuve ait été difficile, vous ne serez plus déçu quand elle vous aura aidé une prochaine fois.

Vivre l’instant présent

Tout est possible, d’une situation à l’autre (titre de mon livre, éditions Slatkine). Ne laissez pas le temps filer ! Remettez-vous en question, prenez des décisions et vivez chaque seconde de la vie intensément.

 

Vidéo de ma conférence sur mes perceptions du Temps pour Forum 360, Neuchâtel.

Celine van Till

Celine van Till défie l’impossible. Du dressage équestre au 100 mètres sprint, valide et handisport, elle court d’un extrême à l’autre. L’ennui n’existe pas. Les surprises attendent. Les limites sont remises en question.

Une réponse à “La vie dans le temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *