Comment poser des limites à son chef ?

 

Si vous êtes un bon collaborateur/trice, lors de périodes de surcharge, vous aurez tendance à être solidaire et à assumer vos tâches habituelles tout en prenant des tâches supplémentaires. Cet investissement est attendu de la part de votre responsable pour le bon fonctionnement du travail à accomplir.  L’effort supplémentaire montre votre motivation et votre conscience professionnelle. Cela peut vous donner la satisfaction d’être pleinement réquisitionné dans vos compétences et votre force de travail ; vous aurez le sentiment d’être utile dans ce challenge.

Le risque d’un déséquilibre dans votre santé au travail apparaît lorsque la surcharge devient chronique (6 mois ou plus) sans possibilité de revenir à une charge normale. Par exemple : fonctionner avec une personne de moins dans l’équipe, la charge de travail est assumée malgré ce manque d’effectif.

Il est alors nécessaire de changer l’organisation du travail pour faire face à une surcharge durable :

  • Négociez alors les tâches supplémentaires en posant des limites sur vos tâches habituelles et en laissant votre chef définir ce qui est prioritaire.
  • Tenez au courant très régulièrement votre chef de l’avancée des travaux, il réalisera que vous travaillez de façon la plus efficace possible. Il pourra aussi prendre les bonnes décisions pour organiser le travail au mieux.
  • Et si rien ne change, ne compensez plus le manque de moyen chronique et rendez le chaos visible ! Oui, je suis consciente que pour une majorité de bons collaborateurs, il est difficile de laisser apparaître le retard ou pire de laisser la situation se dégrader en fixant vos limites. Mais votre santé est en danger !

Un travail tout intéressant et passionnant qu’il soit ne justifiera jamais de sacrifier votre santé !

Catherine Vasey

Catherine Vasey

Catherine Vasey, psychologue et gestalt-thérapeute, auteur, spécialiste du burn-out depuis 2000. Elle anime des séminaires de prévention du burn-out en entreprise, donne des conférences, traite les patients en burn-out et accompagne aussi les professionnels de la santé en supervision dans son cabinet à Lausanne, en Suisse. Références : Le site de Catherine Vasey : www.noburnout.ch Publications : « Comment rester vivant au travail ? Guide pour sortir du burn-out », C.Vasey, éd. Dunod 2017 « Burn-out le détecter et le prévenir », C. Vasey, éd. Jouvence 2015 « Vivant au travail », jeu de cartes, C. Vasey, éd. Noburnout 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *