[Flash boursier] La Fed prévoit d’augmenter la cadence des taux

A l’issue de sa réunion mercredi dernier, la Fed a pris une position moins « wait and see » sur les taux.

Considérant les effets potentiels de la politique d’expansion budgétaire à venir, elle a annoncé sans surprise un relèvement de 0.25% du taux directeur qui passera ainsi à 0.50-0.75%. C’est seulement la seconde hausse en dix ans et elle a été décidée, c’est nouveau, à l’unanimité par les membres du comité !

La Fed prévoit pour 2017 des petits pas vers la normalisation monétaire avec trois retouches de taux, plus que prévu. Ses prévisions de croissance du PIB ont également été relevées pour se situer dans la fourchette 1.9-2.3% pour 2017. C’est un vote de confiance dans l’économie américaine, Janet Yellen affirmant que les mesures de relance attendues de la part de l’administration Trump peuvent améliorer les perspectives conjoncturelles et aussi déclencher plus d’inflation. Considérant que l’indice des prix hors composantes volatiles (énergie et alimentation) a été supérieur à 2% tout 2016, la politique monétaire américaine reste expansionniste. Les taux longs se sont déjà considérablement tendus, le rendement à dix ans a touché 2.6%, et nous estimons que le top intermédiaire devrait être proche de 2.8%.

En Suisse, la BNS se montre déterminée à abaisser les taux en territoire plus négatif, vers -1,25% s’il le fallait. Elle estime que les mesures prises pour refroidir le marché hypothécaire ont eu de l’effet. La banque centrale a par ailleurs peu parlé de ses interventions sur le marché des changes. Comme l’EUR est très faible, contre toutes les principales monnaies excepté le franc suisse, elle en achète vraisemblablement, ce qui se verra selon l’évolution de la taille du bilan. La bonne nouvelle, c’est que les actions et le dollar, qui ont bien performé, font aussi partie des actifs de la BNS.

Décembre est habituellement favorable aux actions en termes de saisonnalité. Mais après de belles performances ces dernières semaines, les marchés boursiers sont actuellement sur-achetés. La force du « momentum » pourrait donc s’essouffler entre Noël et Nouvel an. Début 2017, il conviendra d’observer si la tendance de fin d’année est encore présente ou si des rotations de secteurs et régions s’opèrent. Les marchés actions chinois et indien, qui ont subi des corrections après l’élection américaine, sont notamment devenus attractifs.

Cliquez ici pour vous abonner au Flash boursier hebdomadaire de la Banque Bonhôte & Cie SA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *