“American Horror Story: Asylum”, ou l’esthétique folle d’une anthologie désinhibée

Ce qu’il y a de pratique avec les anthologies, c’est qu’elles peuvent se réinventer à tout moment. La première saison d’American Horror Story se tenait dans une coquette résidence victorienne de Los Angeles – pas vraiment de quoi vous glacer le sang. La deuxième, sous-titrée Asylum, change de lieu et d’époque, investissant un ancien sanatorium de la côte Est reconverti en 1962 en hôpital psychiatrique pour criminels atteints de démence. Déjà plus angoissant… Étudions l’esthétique de cette saison si particulière à partir de scènes clés triées sur le volet. (suite…)

Lire la suite

“Hit & Miss”, une série britannique qui pratique couramment le langage de la caméra

Hit & Miss (Sky Atlantic, 2012) est une série britannique de 6 x 42 minutes dont le tournage s’est apparenté à celui d’un « petit film indépendant américain », selon son interprète principale Chloé Sevigny. Pendant près de cinq mois (contre une moyenne habituelle de quatre semaines pour ce genre de format), les réalisatrices Hettie Macdonald et Sheree Folkson se sont appliquées à nous raconter une histoire par le truchement de leur caméra, influençant sans cesse notre perception des évènements et des personnages. En voici la démonstration en images, sélectionnées parmi quelques scènes-clés de la série. (suite…)

Lire la suite

Analyse de séquence : le prégénérique de “Bad Blood” (“The X-Files”, 5.12), ou l’art du contrepied

Modèle d’autoparodie à l’humour grinçant, le cent neuvième épisode de The X-Files s’ouvre pourtant de manière fort classique par un prégénérique à l’atmosphère visuelle et musicale volontiers angoissante. Selon les codes séminaux de la série, une forêt embrumée sert de cadre ouvert (mais étouffant) à une course-poursuite dont l’issue semble inéluctable. Cependant, il va bien falloir se rendre à l’évidence : cette fois-ci, c’est la monstruosité qui est ailleurs. (suite…)

Lire la suite

Analyse de séquence : “Bandersnatch” (“Black Mirror”), destination… Netflix !

Diffusée de 2013 à 2014 sur la chaîne britannique Channel 4, la série Black Mirror a été reprise par la plateforme américaine Netflix en 2016. Ce qui devait être sa cinquième saison a laissé place, en 2018, à un téléfilm interactif intitulé Bandersnatch. L’un des scénarios de celui-ci exploite l’idée d’une dépossession spectatorielle en plaçant Netflix au cœur de son dispositif narratif. Cela soulève la question métaphysique suivante : quand ils rêvaient d’explorer d’autres contrées, les personnages de science-fiction se destinaient-ils à atteindre la planète Netflix ? (suite…)

Lire la suite

Analyse de séquence : “Unorthodox” (1.03), une nouvelle vie devant soi

Mise en ligne le 26 mars 2020, Unorthodox est la première (mini)série de Netflix parlée en yiddish. Tournée à Berlin, elle suit Esther Shapiro, jeune femme de 19 ans élevée dans une communauté juive ultra-orthodoxe de Williamsburg (Brooklyn). Un an après son mariage forcé avec Yakov Shapiro, elle apprend de la bouche de ce dernier qu’il a l’intention de divorcer. Esty s’enfuit alors à Berlin, où elle fait la connaissance d’un groupe de musiciens profitant de leur jeunesse. Ce qu’ignore toutefois l’exilée, c’est que son mari et son cousin Moishe sont à ses trousses. (suite…)

Lire la suite

Analyse de séquence : “Mr. Robot” (1.10), à la verticale du pouvoir

Mr. Robot s’est achevée le 22 décembre 2019 aux États-Unis : une nouvelle existence commence. Cela passe notamment par l’analyse de séquence, angle mort d’une critique sérielle obnubilée par des questions sociologiques. Replongeons-nous donc dans le dixième épisode de Mr. Robot, qui nous révélait une facette inattendue de la personnalité d’Angela Moss. (suite…)

Lire la suite