En librairie : “Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre” d’Anne-Lise Melquiond

Les éditions Playlist Society consacrent des essais, des monographies et des entretiens à la musique, au cinéma, à la littérature et à l’art. Les séries télévisées n’y sont guère snobées, puisque l’on y trouve des ouvrages sur The Leftovers (Sarah Hatchuel et Pacôme Thiellement) et Mad Men (Damien Leblanc). Vient s’y ajouter cet essai d’Anne-Lise Melquiond qui, comme son titre l’indique, s’efforce d’analyser les tiraillements de la fiction (post-) apocalyptique, entre goût du spectacle et réflexion sur le « monde d’après ».

Voici le communiqué de presse :

Le livre

« Zombies, extraterrestres, holocauste nucléaire, robots androïdes, disparitions mystérieuses et virus exterminateurs sont révélateurs de la grande peur des États-Unis : la chute de la nation. Les catastrophes et le “monde d’après” hantent les séries télévisées américaines, surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001. The Walking Dead, Battlestar Galactica, The Leftovers, The 100 : ces versions du cataclysme, ces mises en scène de la survie rejouent, chacune à leur façon, l’Histoire américaine, sa violence, ses ruptures, ses conquêtes et ses frontières, et lui offrent une catharsis.

En banalisant les images de la catastrophe, les séries post-apocalyptiques habituent les gens au spectacle du “pire”, sans pour autant les confronter aux menaces réelles que connaît la Terre aujourd’hui, du réchauffement climatique aux désastres industriels. Car comme le démontre Apocalypse Show, quand l’Amérique s’effondre, les États-Unis préfèrent imaginer la fin du monde plutôt qu’envisager la fin du capitalisme.

L’auteure

Anne-Lise Melquiond est l’autrice d’une thèse intitulée “Apocalypse et fin du monde dans les séries télévisées américaines”. Elle enseigne l’histoire et la géographie. Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre est son premier essai. »

Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre, d’Anne-Lise Melquiond. Playlist Society, coll. « EdPS ». 160 pages, 14 €. ISBN : 979-10-96098-45-3.

Benjamin Campion

Benjamin Campion est enseignant-chercheur en études cinématographiques et audiovisuelles. Il travaille sur l’histoire, l’économie et l’esthétique des séries télévisées, la censure cinématographique et télévisuelle, ainsi que les liens entre cinéma et nouvelles images.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *