Ouverture du blog : votre série vient d’être renouvelée

Créé en 2010, le blog Des séries et des hommes a été supprimé par Libération en décembre 2020 afin, officiellement, de mettre l’accent sur le développement des abonnements numériques (« auquel malheureusement les blogs ne participent pas »). Il revient aujourd’hui à la vie sur la plateforme du Temps, avec la même ambition : porter un regard critique sur les séries télévisées, à travers leur histoire, leur évolution, leur esthétique. C’est reparti pour un tour !

À l’heure du bilan des dix années d’existence de ce blog, je déplorais le manque de culture française sur les séries télévisées (en dehors des cercles spécialisés), malgré le « brouhaha » médiatique qui les entoure depuis quelques années. Je liais notamment ce vide culturel à la posture de suiveurs que se contentent d’adopter certains médias, à l’image – derniers exemples en date – du Figaro, de 20 Minutes et du Parisien, qui se contentent d’ânonner les chiffres d’audience de Lupin sur Netflix sans prendre en considération le fait qu’il s’agisse d’« intentions de visionnage », et que regarder seulement deux minutes d’un épisode de la série revient à être comptabilisé parmi ses spectateurs. À l’ère des fake news, la vérité a-t-elle encore un sens ? Pas pour tout le monde, apparemment.

Mais il reste encore de l’espoir : à lire la stratégie éditoriale du Temps concernant la sélection et la mise en avant de ses blogs, tout n’est pas perdu. Pariant sur l’innovation, la diversité et la parité, Le Temps se montre à la fois exigeant et proactif, à rebours des discours opportunistes qui voient dans les réseaux sociaux un relais facile à alimenter et peu coûteux. L’objectif annoncé est d’aborder des thématiques qui correspondent à des niches, « peu traitées par les médias généralistes alors qu’elles intéressent pourtant un grand nombre de lecteurs ». Pour ces derniers, c’est la promesse d’un « accès à un contenu original, complémentaire de celui de nos journalistes », et pour les blogueurs (triés sur le volet), celle d’une visibilité et d’un accompagnement dignes de ce nom. Pour le citoyen français que je suis, ces mots croustillent comme une baguette de pain sortie du four.

En dix ans d’existence (dont six sous ma houlette), Des séries et des hommes a publié 587 articles mêlant critiques, entretiens, tribunes, pamphlets, chroniques, reportages, articles de recherche (pré ou post-publication), études statistiques, ainsi qu’un podcast audio diffusé de 2014 à 2019 (59 numéros, toujours disponibles sur iTunes et Android). Eh bien, ce n’est que le début. Car le nouveau départ du blog est à corréler à celui du Temps, titre de référence de la presse francophone en Suisse, récemment repris par la fondation à but non lucratif Aventinus avec la promesse de « soutenir un journalisme de qualité indépendant et diversifié ». Le 8 janvier dernier, Madeleine von Holzen, la nouvelle rédactrice en chef du quotidien, a déclaré lors d’un chat en ligne : « Les blogs sont maintenus, ils sont importants et permettent de stimuler le débat, ouvert, avec les intervenants extérieurs à la rédaction ». Il est temps de lui prouver qu’elle ne s’est pas trompée.

Benjamin Campion

Benjamin Campion est enseignant-chercheur en études cinématographiques et audiovisuelles. Il travaille sur l’histoire, l’économie et l’esthétique des séries télévisées, la censure cinématographique et télévisuelle, ainsi que les liens entre cinéma et nouvelles images.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *