Ne les laissez pas seuls et aimez-les de loin ou de près— mais pas de trop loin!

Solidarité

Ne me laissez pas seul/e et faites-moi signe, je suis un senior confiné. L’isolement, ça me connait, mais là… c’est encore différent. Témoignage :

Elle

Elle est tellement discrète et agréable, que même lorsqu’elle avait son 4.5 pièces juste au-dessus, nous ne nous voyions pas. Nous avions donc convenu d’un repas ensemble par semaine, le lundi soir. Histoire de partager un moment, avec les jeunes aussi. D’échanger, de se tenir au courant et surtout… de rigoler autour de la table.

Nous

Cela fait 2 semaines que nous avons annulé. Même si tout le monde est en forme, inutile de prendre des risques, surtout que l’on sait que 30% des en forme sont possiblement porteurs du virus.

Elle

Elle vit maintenant juste en dessous puisqu’elle a déménagé (vous qui me suivez le savez). Je la vois sur son balcon, nous nous faisons signe de la main. Elle ne sort plus (sauf aujourd’hui pour aller chez le médecin – même ça, est-ce raisonnable ?). Elle tourne en rond dans son appartement. Elle a eu de la peine à prendre conscience de l’ampleur de ce virus. Il a fallu la freiner pour qu’elle ne fasse plus ses courses et qu’elle accepte de ne plus aller boire un café avec son amie.

Moi

Je fais ce que je peux. Lui dépose un repas avec un mot dans sa boîte à lait. Lui amène son pain (tant que c’est possible) et du coup lui dépose des tulipes (les fleuristes ont sorti leur magasin sur la rue chez nous en self-service,, merci à eux pour leur confiance). Je me sens complètement démunie et surtout, elle me manque !

Eux

Eux, mes jeunes, me manquent aussi. Je les vois et je les entends, mais le contact physique n’est plus. Mon fils ne va plus travailler. Ma fille, active dans l’événementiel, voit son travail se réduire à peau de chagrin. Pire : dans l’intervalle elle a été licenciée pour raisons économiques. Tout va si vite.

Vous

Restez chez vous et prenez soin de vous. Quand j’entends qu’aujourd’hui encore les plages de certaines villes sont blindées parce que les gens ont du temps et qu’il fait beau, ça me rend malade. Nous avons un rôle à jouer dans cette affaire et pour une fois que les choses sont entre nos mains, soyons responsables.

Ma collègue d’ajouter :

Les jeunes (et des moins jeunes) qui se prennent pour les rois du monde ne se rendent pas compte de la gravité de la situation. Ils sont irresponsables ?!? On vit une catastrophe virale ! ça c’est la vraie vie ! Pas celle de Facebook ou de je ne sais quel réseau dit « SOCIAL » qui ne l’ai pas vraiment…

Nous tous

A toutes les personnes qui sont seules à la maison, surtout aux seniors, faisons un grand signe d’amitié si elles sont sur leur balcon. La solidarité est indispensable pour faire face à ce virus et cette situation. Nous sommes peut-être en train d’apprendre à nous aimer différemment.

Ma collègue

Une page se tourne et nous avons la chance d’écrire une nouvelle suite. Alors qu’elle soit heureuse pour toutes et tous. Il n’est pas trop tard, agissons maintenant.

 

 

 

Association Avril

Association Avril

Avril est une association à but non lucratif qui se veut l'observatoire permanent de l'habitat adapté. Active depuis de nombreuses années dans le domaine du marketing et de la vente, j'ai accepté de reprendre la présidence de l'association en septembre 2019. La thématique de l'habitat senior est plus que jamais d'actualité et c'est avec plaisir que je partage avec vous dans ce blog vos témoignages, des expériences et des informations techniques ou pratiques. J'ai la chance de pouvoir compter sur le talent d'une jeune illustratrice suisse qui transcrira régulièrement les mots en images: Aurore Mesot. Je suis très touchée que le sujet ait si vite éveillé son intérêt et heureuse de voir que nos univers pourtant si différents se soient rencontrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *