Pour protéger votre cerveau, éviter la viande rouge!

Saviez-vous que…?

Saviez-vous que produire un kilogramme de grain nécessite 1’500 litres d’eau alors qu’un kilogramme de bœuf en prélève 15’000 litres?

Saviez-vous que l’industrie mondiale de l’élevage produit plus d’émissions de gaz à effet de serre que toutes les voitures, les avions et les navires combinés?

Saviez-vous que manger de la viande rouge augmente votre risque de cancer du côlon?

Manger moins de viande est essentiel pour freiner le changement climatique

Ces faits sont alarmants. Il est essentiel de limiter l’appétit énorme et croissant de la viande dans le monde pour éviter des changements climatiques dévastateurs, selon un rapport du «think tank» Chatham House. Cependant, les gouvernements et les militants écologistes ne font rien pour s’attaquer à la question en raison des craintes d’une réaction des consommateurs. Beaucoup de choses sont faites sur la déforestation et le transport, mais très peu dans le secteur de l’élevage.

Le bétail produit 8-18% des gaz de serre

La viande fournit un tiers de la protéine des régimes alimentaires mondiaux. Cependant, les animaux sont moins efficaces que les plantes dans la conversion des substances nutritives et de l’eau en calorie. Ils ont besoin d’énormes quantités de terres cultivées, d’eau et de céréales. Les animaux domestiques rotent et produisent des vents qui occasionnent d’énormes quantités de gaz à effet de serre, au total entre 8 à 18% de la quantité mondiale. Ce qui fait d’eux le principal contributeur à l’accumulation d’azote et de phosphore dans les sols du monde.

La forte demande de viande en Chine et ailleurs pourrait faire basculer le climat mondial dans le chaos. En 2020, la Chine devrait manger 20 millions de tonnes de viande et de produits laitiers de plus par an. Le rapport Chatham House conclut que «le changement alimentaire est essentiel si le réchauffement planétaire ne doit pas dépasser 2 degrés».

Manger moins de viande rouge peut réduire les maladies cardiaques et le cancer

L’Agence internationale de recherche sur le cancer a classé la viande transformée (saumurée, fumée ou salée) comme une cause «définitive» de cancer. La viande rouge (boeuf, porc, agneau) est une cause «probable». Même les mécanismes moléculaires ont été identifiés .

Les herbivores (végétariens) ne développent pas la maladie d’Alzheimer

Une autre préoccupation majeure à l’égard de la consommation de viande rouge provient des études du professeur Rudy Tanzi de Harvard.

Il a montré que seuls les carnivores (mangeurs de viande) développent des pathologies associées à la maladie d’Alzheimer. Les herbivores (végétariens) ne montrent aucun signe de la maladie d’Alzheimer dans leur cerveau.

Dans cette perspective, peut-être le moment est-il venu de passer à un régime végétarien.

Ma conclusion : procurez-vous votre fer des protéines et des vitamines de plantes au lieu de viande rouge et protéger ainsi le climat de tous.

2 réponses à “Pour protéger votre cerveau, éviter la viande rouge!

  1. Essayer l’eau de mer, selon le protocol de René Quinton.
    Nettoie et stimule le sang et les liquides corporels, abaisse le niveau d’acidité tissulaire et agit comme profond régénérant de l’organisme.
    Contre stress, burn-out, maladies de la peau, dysfonctionnement endocrinien, préparation et récupération sportive.
    En exclusivité en Suisse: http://www.santevie.ch
    Testez par vous même
    Perso ca m’a fait un bien. J’ai fait une cure de 12 mois et j’ai ressenti les bienfaits au bout de 2 semaines.
    C’est top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *