Cultivez plus de neurones: manger de la vitamine B3!

L’un des résultats les plus importants au cours des dix dernières années dans le domaine des neurosciences est la découverte de cellules souches qui croissent et se divisent dans différentes parties du système nerveux central. Ces cellules ont le potentiel de contribuer à la fonction cognitive et à produire les différents types de cellules du cerveau.

Mais hélas, même ces cellules ne sont pas épargnées par le processus de vieillissement. Avec le temps, elles diminuent en nombre et leur fonctionnement est affaibli. Elles deviennent incapables de remplacer les cellules qui meurent naturellement dans le cerveau. Bien entendu, leur déclin est plus rapide dans les maladies cérébrales.

L’importance de la vitamine B3

Saluons donc l’importance d’une publication récente dans la prestigieuse revue Science1 de Johan Auwerx et son équipe à l’EPFL. Les chercheurs ont constaté que l’administration de la vitamine B3 à des souris âgées (2 ans), pourrait restaurer la capacité d’un grand nombre de leurs organes à rajeunir et même prolonger leur survie. La clé du processus réside dans les mitochondries, les petites centrales d’énergie qui maintiennent toutes les fonctions quotidiennes. Cependant, au cours du vieillissement, ces petits moteurs souffrent de fatigue et sont incapables d’entretenir la puissance régénératrice des cellules souches. Conséquence : les cellules mourantes ne sont plus remplacées.

Ce que provoque la vitamine B3

Les expériences récentes d’Auwerx et ses collègues ont montré que l’administration d’un supplément de vitamine B3 stimule les cellules souches à régénérer la peau, les muscles et le cerveau ainsi que d’autres tissus. Certes, toutes ces études ont été effectuées chez les souris, mais les études cliniques chez l’homme ne sont pas loin en particulier ceux qui souffrent de maladies musculaires et neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer et sclérose latérale amyotrophique).

Mangez du thon, du saumon, du poulet…

En attendant, nous pouvons tirer profit de ces observations et appliquer ces résultats à notre alimentation quotidienne. Mangez plus d’aliments qui contiennent des niveaux élevés de vitamine B3: du thon, du saumon, du poulet, des asperges et des champignons. En stimulant nos cellules souches neurales à prospérer, nous pouvons créer un cerveau plus sain.

  1. Zhang et al. 2016 Science le 28 avril

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *