Alexandra Marcoin-Karacsonyi, digital globe-trotteuse

Présentez-vous en quelques mots…

Professionnelle de la stratégie et du marketing stratégique, au profil très international, j’ai posé mes valises en Suisse il y a bientôt 9 ans. Fondatrice et Directrice d’Elixir Consulting, mon portefeuille d’activités professionnelles reflète ma curiosité intellectuelle et mon adaptabilité : consultante, coach, mentor, professeur, présidente d’association. Le prochain défi professionnel que je me suis fixé est de devenir membre d’un Conseil d’Administration.

 

Quel a été votre parcours professionnel?

Après un Master of Sciences in Management à l‘ESSEC près de Paris, j’ai commencé ma carrière en conseil en stratégie chez Bain & Company. En 2000, je suis partie aux USA faire un MBA à l’Université de Stanford, et ai enchaîné sur des postes en stratégie et en marketing chez PepsiCo, L’Oréal, PayPal, Migros-Leshop. En 2015, j’ai créé Elixir Consulting pour conseiller les startups et les PMEs de Suisse Romande en stratégie et en marketing stratégique.

En parallèle, j’ai souhaité transmettre mon savoir. J’enseigne ainsi le Marketing Digital et la Stratégie d’Entreprise aux étudiants de Bachelor de l’IFM (Institute of Finance and Management) à Genève, et interviens au sein du programme en ligne « LEAD : Corporate Innovation » de Stanford University, notamment en design thinking.

 

Votre rencontre avec le digital ?

A mon arrivée sur le campus de Stanford University en 2000, la bulle internet n’avait pas encore éclaté. Ces deux ans de Master, passés au sein de l’une des universités les plus innovantes au monde, au cœur de la Silicon Valley, m’ont profondément marquée et m’ont donné envie de regarder constamment vers l’avenir.

 

Qu’est-ce qu’une « femme digitale » pour vous ?

Une femme qui a su émerger dans un secteur encore majoritairement masculin. C’est un vrai challenge sociétal que de faire évoluer les mentalités, tant au niveau des formations que des opportunités d’emploi et de promotion.

 

Le digital a-t-il, selon vous, un genre ?

Non – aucun secteur n’a de genre per se, c’est uniquement la représentation que la société s’en fait. En tant que Présidente de PWN Geneva-Lausanne, qui est la 27ème branche de PWN Global, j’essaie chaque jour de faire en sorte que ces clivages de genre soient de moins en moins présents en Suisse Romande.

 

La Suisse, un pays digital ?

Une des forces de la Suisse réside dans sa très forte capacité à générer des innovations hautement technologiques, issues de la R&D. Cette force amène en contrepartie une semi-faiblesse en terme de digital, et notamment de stratégie de marketing digital : certains des entrepreneurs que je conseille ont parfois l’impression que l’excellence de leur service ou de leur produit se suffira à elle-même pour attirer les clients. Continuer à communiquer et à éduquer sur l’importance du digital, que ce soit au niveau du marketing ou du business model, est capital.

Pour en savoir plus sur Alexandra Marcoin-Karacsonyi ou les services d’Elixir Consulting.

Aline Isoz

Aline Isoz

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes, et est notamment membre du comité du Cercle suisse des administratrices, experte de commission Vigiswiss (association suisse des data centers) et membre de conseils.

Une réponse à “Alexandra Marcoin-Karacsonyi, digital globe-trotteuse

  1. Bonjour Aline Isoz ! C’est gentil de votre part de partager en ligne votre discussion avec la professionnelle de la stratégie et du marketing stratégique Alexandra Marcoin-Karacsonyi. Votre interview est très intéressante. C’est dans votre discussion que j’ai pu savoir que les entreprises en Suisse ne s’intéressent pas à la stratégie de marketing digital. D’un côté, c’est normal si elles ne sont pas vraiment intéressées. Tout le monde préfère leurs produits, tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger. La qualité, la solidité, le soin du détail, l’élégance et l’originalité de leurs produits leur permettent de trouver beaucoup de clients. De plus, elles utilisent de matériel de fabrication à la pointe de la technologie et ça assure la qualité et la quantité de leur fabrication. Mais de l’autre côté, je trouve qu’elles ont tort d’ignorer le rôle et l’importance du marketing digital dans leur activité. À mon avis, le marketing digital est incontournable à notre époque, car presque tout le monde utilise l’internet et le mobile pour acheter des produits. C’est aussi, une technique plus pratique pour toucher plusieurs cibles. Mettre en place des stratégies sur les supports digitaux est vraiment un atout, car cela permet d’optimiser l’acquisition et la fidélisation de nouveaux clients, la promotion de produits et services ainsi que le développement de la notoriété et de l’image de marque. En sachant que vous êtes experte en transformation numérique auprès des entreprises, Aline Isoz, votre travail a-t-il un lien avec les missions des experts digital ? Merci déjà à votre réponse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *