Victoria Marchand, Madame communication romande 2.0

 

Présentez-vous en quelques mots…

Comme Don Draper, le héros de la série Mad Men, je crois que « le changement n’est ni bon ni mauvais. Il n’est que changement. » Raison de plus pour rester curieux et ne pas avoir d’habitudes ! Le reste n’est que du travail….

 

Quel a été votre parcours professionnel?

Journaliste RP, rédactrice en chef et depuis le début de l’année, éditrice du magazine et du site Cominmag.ch

 

Votre rencontre avec le digital?

En 2005, lorsque j’ai ouvert mon premier blog en WordPress. Depuis c’est l’outil que j’utilise le plus…

 

Qu’est-ce qu’une « femme digitale » pour vous?

Une femme qui a compris que la vie professionnelle, comme la vraie vie, n’est pas statique. Qui cherche, teste, et qui est capable de faire la synthèse entre le meilleur des deux mondes (pré et post-digital).

 

Le digital a-t-il, selon vous, un genre?

Le digital est un état d’esprit et non un genre.

 

La Suisse, un pays digital ?

Pourquoi pas ? Les Suisses prennent souvent leur temps et ce n’est finalement pas un mal. Mais lorsqu’ils partent dans une direction, ils le font sincèrement et à fond. La transformation digitale qui ne fait que commencer demande que l’on garde sa raison et son sang-froid. Des qualités très suisses…

 

Pour en savoir plus sur Victoria Marchand

Aline Isoz

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes, et est notamment membre du comité de l'eGov Innovation Center et membre de conseils d'administration et consultatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *