Nager avec les baleines

Tous les ans, de juin à septembre, certains grands mammifères viennent se reproduire et mettre bas dans les eaux chaudes de la Polynésie Française. Pendant cette période,  vous pouvez nager avec des baleines à bosses (Megaptera novaeangliae) et si vous êtes chanceux voir des cachalots, des orques et des globicéphales.

Snorkeling avec une baleine et son baleineau

Le rorqual à bosse, plus communément appelé baleine à bosse, est un cétacé mysticète (i.e. qui possède des fanons) mesurant en moyenne 12 mètres et faisant entre 25 à 35 tonnes à l’âge adulte. A la naissance les baleineaux pèsent déjà environ 1,3 tonnes et mesurent entre 4 à 5 mètres (beaux bébés !). Dès la naissance du baleineau, sa mère va le nourrir avec un lait très nutritif qui va lui constituer une réserve de graisse pour le long voyage qui l’attend. Durant l’été européen les baleines à bosses Polynésiennes migrent en Antarctique pour se nourrir et prendre des forces pour le long voyage de 6 000 km qui les mènera en Polynésie. Il faut savoir que la Polynésie Française est l’un des derniers endroits au monde où il est possible nager avec des baleines. Elles vont, alors passer tout l’été à former leurs réserves de graisses à l’aide des nutriments que leur apporte le krill.

Accumulation de Krill près des pôles

Le Krill constitue, en effet, la principale nourriture des baleines. L’été, la fonte des glaces produit une eau saumâtre qui favorise la multiplication du phytoplancton[1] (bloom planctonique). Ce phénomène est synchronisé avec l’éclosion du krill et l’arrivée des baleines. Toutefois le réchauffement climatique menace les baleines indirectement. Si la glace fond plus tôt dans la saison, alors le bloom planctonique se produira avant l’éclosion du krill, qui ne pourra pas se nourrir car le phytoplancton aura coulé au fond de l’eau. Donc, les baleines n’auront quasiment plus rien à manger.

Je vais, pour ma part vous parler du cas Polynésien. Pendant à peu près tout l’automne européen les baleines à bosse vont se reproduire et  mettre bas. Pour séduire les femelles, les mâles vont chanter. Chaque individu chante un chant différent. Parlons un peu du « Whale watching ». Le « Whale watching » est une activité qui consiste à aller en bateau voir des baleines et parfois nager avec celles-ci. Souvent quant une ou plusieurs baleines sont repérées, il y a un attroupement de bateaux (une bonne dizaine) qui peut déranger les baleines. A Tahiti, il est possible de nager avec des baleines. Sur Moorea, l’île voisine de Tahiti, qui est beaucoup moins urbanisée vos chances sont plus grandes. Voici quelques photos de baleines à bosses prises à Moorea lors d’excursions que j’ai faites.

 

 

[1] Le phytoplancton est un plancton végétal dont se nourrit le krill.

Alexandre Gaertner

Alexandre Gaertner

Alexandre Nékao Gaertner est un jeune franco-suisse installé à Tahiti depuis 2010. Né en 2002, Alexandre aime l’architecture, la plongée sous-marine ou encore la cuisine. Résider à Tahiti lui permet de découvrir des aspects originaux de la société Polynésienne et de ses écosystèmes. C’est aussi une magnifique opportunité pour s’ouvrir à d’autres cultures de la région Asie-Pacifique.

7 réponses à “Nager avec les baleines

  1. Bonjour Alexandre .
    Je suis de Québec et j’aimerais réaliser ce rêve de nager avec les baleines . On en voit à l’occasion dans le fleuve Saint Laurent au nord du Québec mais pas de possibilités de plongée . Quel est le meilleur temps pour maximiser mes chances d’en rencontrer tout en les dérangeant le moins possible .?
    Merci ?

    1. Bonjour Suzanne,
      Pour vous répondre, vers mi-septembre vous êtes presque certaine d’en voir. A cette période de l’année, les baleines ont normalement déjà mis bas. Ce qui favorise l’approche tout en les dérangeant que très peu, puisqu’elles s’occupent de leur baleineau et ne font pas attention à vous. Quand le baleineau est un peu plus grand, il est très joueur et curieux, ce qui donne parfois lieu à de magnifiques sauts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *