2009. Une petite fille somalienne devant l'enseigne d'un restaurant dans le camp de Hagadera, qui fait partie du complexe de Dardaab. Le camp est majoritairement  peuplé de femmes et d'enfants, selon les humanitaires. (Reuters)

A Dadaab, le plus grand camp de réfugiés du monde

L’urgence de la crise en Somalie, soumise à une violente guerre civile, la sécheresse et la faim, a poussé en 1991 le Haut comité aux réfugiés de l’ONU à installer des camps de réfugiés de l’autre côté de la frontière avec le Kenya, à Dadaab. Ces cinquante kilomètres carrés dans un petit coin de la corne de l’Afrique sont devenus le plus grand camp de réfugiés du monde, avec un nombre de résidents estimé entre 350 000 et 500 000. La situation très dure de ses habitants devient encore plus périlleuse puisque le gouvernement kényan exige désormais le déménagement du camp vers la Somalie sous trois mois, estimant que c’est un repère de shebabs terroristes. Le Kenya a aussi entrepris la construction d’un mur de 700 kilomètres sur sa frontière, réagissant ainsi au massacre de l’université de Garissa. Ce reportage photos date de 2011. Mais mais rien n’a changé à Dadaab depuis.

Voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *